JLE

Médecine

MENU

Repenser la FMC « classique » dans le contexte plus global des résultats en santé Volume 9, issue 2, février 2013

Author

Comme dans la publication anglaise évoquée ailleurs (Brigley 1997), l’équipe universitaire américaine contribue à conceptualiser la démarche globale de maintien des compétences professionnelles.

Les auteurs considèrent au préalable que la plupart des médecins estiment que, pour fournir les meilleurs soins possibles à leurs patients, ils doivent s'engager dans un processus continu de mise à jour des connaissances. La FMC, pour l’essentiel, n’atteint pas actuellement cet objectif. Différents groupes de réflexion – de médecins ou autres – s’intéressent parallèlement aux relations entre la qualité des soins, la compétence et la performance des médecins. Les auteurs proposent donc de repenser la FMC comme constituant à part entière de cette réflexion. Leur modèle conceptuel intègre à la planification et à l'évaluation de la FMC non seulement la satisfaction des participants, la compétence qu’ils acquièrent durant cette formation, les performances dont ils sont alors devenus capables (ils détaillent dans cet article les 5 niveaux successifs d’évaluation concernant ces critères) mais aussi les deux niveaux « ultimes » que sont les résultats cliniques pour les patients de ces médecins et le cas échéant les résultats épidémiologiques dans la communauté concernée. Ils proposent donc aux organismes de FMC (ou tout autre sigle…) de concevoir leurs programmes en ayant « la fin » à l’esprit, c'est-à-dire les résultats escomptés, donc de se focaliser essentiellement sur les problèmes cliniques réels et les connaissances utiles. L'évaluation formative est une partie très importante de cette approche, intégrant des séances de mise en pratique et des retours d’expérience après l’action de FMC elle-même.

Moore DE, Green JS, Gallis HA. Achieving Desired Results and Improved Outcomes: Integrating Planning and Assessment Throughout Learning Activities. J Contin Educ Health Prof. 2009;29(1):1–15.

Que retenir pour notre pratique ?
• Il est difficile d’extraire de ce vaste travail autre chose qu’un « fil rouge » guidant toute réflexion sur la FMC. Il rejoint d’ailleurs les conclusions des études de cette revue de presse : partir des questions qui sont posées par les pratiques, y revenir encore et encore pour rester en prise avec la réalité quotidienne…
• Les propositions très concrètes des auteurs (utilisation des dossiers-patients, auto-questionnaires à la fois des médecins et des patients, travaux en groupes interactifs, scénarios cliniques « authentiques », aussi proches de la réalité que possible, patients standardisés, etc.) rejoignent ce qui est dit ailleurs.