John Libbey Eurotext

Innovations & Thérapeutiques en Oncologie

MENU

For a declusive, deconstructed and multiversal oncology Volume 9, issue 1, January-February 2023

Figures



Author
Université de Bordeaux INSERM U1218 229, cours de l’Argonne 33000 Bordeaux France <j.robert@bordeaux.unicancer.fr>
* Tirés à part : Tirés à part : J. Robert
Remerciements et autres mentions :Je suis redevable à l’ouvrage de Jean-François Braunstein1 de plusieurs exemples que je cite dans ce billet. Je ne suis pas d’accord sur plusieurs points qu’il aborde, mais j’approuve sa dénonciation des outrances de cette déviation de l’intellect que l’on appelle la mouvance woke dans ce qu’elle a de pire : l’intolérance et la censure.En revanche, je désapprouve totalement le contenu du livre de Francis Dupuis-Déri2 qui inverse la charge en croyant voir que « la critique du wokisme se répand massivement dans les médias, mais aussi chez une partie des intellectuels et des chefs d’État3 ». C’est exactement le contraire que nous voyons en France. Et je n’ai jamais vu ces « pires violences de masse » qui seraient menées (par des gens comme moi ?) « pour disqualifier les féministes et les antiracistes ». Il n’y aurait donc qu’eux pour être féministes et antiracistes ? Je revendique pour moi-même et pour l’immense majorité des scientifiques et des médecins ces deux qualificatifs dont les wokes n’ont pas le monopole. Qui donc menace la liberté académique ?Financement : aucun.Liens d’intérêts : je suis un mâle blanc occidental âgé, et ma sexualité ne regarde que moi (et mon épouse).

May the woke be with you !Il est devenu nécessaire, en ce xxie siècle exigeant, de repenser l’oncologie, autour de trois grandes directions, comme cela sera recommandé sous peu dans le British Woke Medical Journal : le déclusivisme, la déconstruction et la multiversalité (qu’il ne faut pas confondre avec la multiversatilité).Une oncologie déclusive est celle qui n’oublie pas que, tout comme les hommes peuvent être enceints (selon le planning familial), les femmes aussi peuvent souffrir d’un cancer [...]