JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

A case–control study of health benefits in patients with moderate renal failure Volume 4, issue 2, Avril 2008

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2A

  • Tableau 2B

  • Tableau 3

  • Tableau 4

  • Tableau 5
Authors

Pour évaluer la prise en charge médicale des malades insuffisants rénaux avant le stade de dialyse, nous avons réalisé une étude cas–témoins analysant les prestations de santé chez 914 sujets insuffisants rénaux modérés ayant une clairance de Cockcroft entre 30 et 60ml par minute. Les prestations de santé ayant fait l’objet d’un remboursement par l’Assurance maladie dans cette population ont été comparées à celles de 1828 sujets tirés au hasard dans le fichier des assurés sociaux mais appariés pour l’âge et le sexe.

L’âge moyen des cas était de 73±11 ans, 67 % était des femmes, la clairance de Cockcroft était de 48±8ml par minute. Le nombre d’hospitalisations et le nombre de jours d’hospitalisation n’étaient pas différents entre les deux populations. En revanche, les cas avaient bénéficié de plus de consultations spécialisées en cardiologie, mais pas en néphrologie ou en urologie. Les cas avaient eu plus d’actes de biologie et de radiologie et plus de spécialités pharmaceutiques. Pour la biologie, les cas avaient bénéficié plus souvent que les témoins de dosages des marqueurs de la fonction rénale et des marqueurs d’atteinte rénale. Pour la pharmacie, les prescriptions d’érythropoïétine, de diurétiques, de bloqueurs du système rénine–angiotensine, d’hypoglycémiants et d’anticoagulants ont été statistiquement plus fréquentes chez les cas que chez les témoins.

Les malades insuffisants rénaux modérés ont une prise en charge supérieure pour les consultations de cardiologie, la biologie, la radiologie et certaines classes médicamenteuses par rapport aux sujets sains.

In order to evaluate medical management in patients with renal failure before dialysis, we conducted a case–control study to analyze the health benefits in 914 moderate renal failure patients with Cockcroft clearance between 30 and 60ml/min. Health benefits reimbursed by the Social Security in this population were compared with those in 1828 controls randomly chosen in the Social Security files but matched by age and gender.

Mean age of the participants was 73±11 year-old, 67% were women, Cockcroft clearance was 48±8ml/min. Number of hospitalizations and hospitalization durations were not different between the two populations. Conversely, cases had more specialized outpatients’ clinics in cardiology but not in nephrology or urology. Cases had more biological tests and radiological exams and had taken more medicines. For biology, cases had more often renal function tests and markers of renal dysfunction tests than controls. Cases had taken more medicines than controls for erythropoietin, diuretics, renin–angiotensin blockers, hypoglycemic drugs, and anticoagulants.

Patients with mild renal failure had higher health benefits than controls for outpatients’ clinics in cardiology, for biological tests, for radiological exams, and for some medicines.