JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Sleep disorders in chronic renal failure Volume 8, issue 2, Avril 2012

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4
Authors

Les patients souffrant d’insuffisance rénale chronique ou terminale en dialyse présentent fréquemment des plaintes relatives au sommeil. Celles-ci peuvent se manifester par une insomnie, une somnolence diurne, une fatigue ou des symptômes dépressifs. Les troubles du sommeil associés à l’insuffisance rénale induisent une baisse significative de la qualité de vie et sont associés à une augmentation de la morbidité cardiovasculaire et de la mortalité chez les patients dialysés. L’origine des perturbations du sommeil peut être diverse, allant des apnées du sommeil au syndrome d’impatiences et de mouvements périodiques des jambes pendant le sommeil. Le but de cette revue est de faire le point sur l’épidémiologie des troubles du sommeil dans l’insuffisance rénale, sur leurs mécanismes physiopathologiques et les possibilités thérapeutiques actuelles.

Sleep disorders are common in patients with chronic renal failure (CRF), especially in those receiving hemodialysis. Sleep-related complaints in this patient population may include insomnia, daytime sleepiness or fatigue and depression. In addition to causing impairment of daytime function and quality of life, sleep apnea may also increase the cardiovascular morbidity and mortality, especially in dialysis patients. In CRF patients, an increased prevalence of sleep apnea, restless legs syndrome and periodic limb movement during sleep has been reported. Epidemiology, pathophysiology and treatment of sleep disorders in CRF and dialysis patients are still unclear and require further research.