JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Trajectoires des patients en suppléance Volume 18, supplement 2, Septembre 2022

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5

  • Fig. 6
Authors

À l’occasion des 20 ans du REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie), un travail de synthèse sur les apports du registre a été mené. Sur la question de la trajectoire des patients avec une maladie rénale stade 5, les messages clés suivants ont été retenus.

En dehors de quelques rares contre-indications absolues ou relatives, à ce jour, il n’existe pas de consensus médical sur les indications d’une modalité de traitement par rapport à une autre, et par conséquent, de recommandations permettant de définir des critères d’orientation des patients en fonction de leurs caractéristiques vers une technique/modalité de traitement. Par ailleurs, les choix des patients et l’évolution de leurs besoins au cours du temps doivent être pris en compte. Ainsi, du fait des limites de chacune de ces modalités, un bon nombre de patients en insuffisance rénale stade 5 traités par suppléance rénale vont transiter entre ces différentes modalités.

Depuis de nombreuses années, le registre REIN s’est attaché à représenter les flux de patients entre les différentes modalités de traitement. Afin de mieux connaître puis d’optimiser les trajectoires suivies par les patients arrivés au stade 5 de leur insuffisance rénale chronique, il a été nécessaire de mettre au point des outils permettant de modéliser ces trajectoires complexes où les modalités de traitement sont considérées comme complémentaires.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

On the occasion of the 20th anniversary of the REIN (French Renal Epidemiology and Information Network), a summary work on the contributions of the national French ESKD register was carried out. On the issue of trajectory of ESKD patients, the following key messages were retained.

Apart from a few rare, absolute or relative contraindications, till date, there is no medical consensus on the indications of one treatment modality as compared to another, and therefore, no recommendations allowing defining criteria for guiding patients, based on their characteristics, to a technique/treatment modality. In addition, the patients’ choices and their changing needs over time must be taken into account. Thus, due to the limitations of each of these modalities, a good number of patients with stage 5 renal failure treated with kidney replacement therapy will move between these different modalities.

For many years, the REIN registry has endeavoured to represent the patient flows between the different treatment modalities. In order to better understand and then optimise the trajectories followed by patients who have reached stage 5 of their chronic renal failure, it was necessary to develop tools to model these complex trajectories where the treatment modalities are considered as complementary.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Published by Elsevier Masson SAS. All rights reserved.