JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Successful treatment with paclitaxel of a visceral relapse of post-transplant Kaposi's sarcoma Volume 17, issue 2, Avril 2021

Figures


  • Fig. 1

Tables


  • Tableau 1
Authors

Nous rapportons l’observation d’un patient transplanté rénal ayant présenté un sarcome de Kaposi huit mois après la greffe, avec une double localisation cutanée et palatine. La réduction du traitement immunosuppresseur et l’introduction de la Rapamune® ont permis une bonne évolution clinique initiale, avec régression des lésions cutanées. Il a présenté par la suite une rechute cutanée avec une localisation viscérale. Le traitement a comporté une chimiothérapie à base de perfusions hebdomadaires de paclitaxel, permettant une rémission partielle et le maintien de la fonction du greffon rénal avec une bonne tolérance clinique.

We report the observation of a patient who presented with post-transplant Kaposi's sarcoma after a delay of eight months with a dual cutaneous and palatal localisation. The reduction in immunosuppressive treatment and the introduction of Rapamune® allowed good clinical progress initially with regression of the skin lesions. He subsequently presented later a skin relapse with visceral localisation. Chemotherapy was conducted based on weekly paclitaxel infusions allowing partial remission and maintenance of renal graft function with good clinical tolerance.