JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Capnocytophaga spp. peritonitis in a peritoneal dialysis: A case report Volume 16, issue 4, Juillet 2020

Tables


  • Tableau 1
Authors

Introduction

Capnocytophaga spp. est un bacille Gram négatif à croissance lente, présent naturellement dans la cavité buccale des chiens et des chats. En dialyse péritonéale, seulement sept cas ont été rapportés jusqu’à ce jour. Nous rapportons l’observation d’un cas de péritonite à Capnocytophaga spp. chez une patiente en dialyse péritonéale automatisée vivant avec un chat.

Observation

Une patiente, âgée de 64 ans, insuffisante rénale chronique terminale sur néphropathie interstitielle chronique en dialyse péritonéale automatisée, a été admise pour des douleurs abdominales diffuses. Le liquide de dialyse était trouble avec, à la cytologie, 11 250 éléments/mm3 de leucocytes. L’examen direct était négatif. La C-reactive protein était à 165mg/L. Une antibiothérapie probabiliste a été débutée en intrapéritonéale à base de 1g de céfazoline et 1g de ceftazidime par jour. Après huit jours, la culture sur milieu aérobie était négative, celle sur milieu anaérobie était positive aux bacilles Gram négatifs, mais l’identification n’avait pas pu être possible par spectrométrie de masse MALDI-TOF. L’antibiothérapie a été poursuivie à base seulement du ceftazidime pour 21 jours. L’évolution a été marquée par l’amélioration de l’état clinique et biologique de la patiente. Le germe a été finalement identifié grâce à la technique de séquençage génomique de ARNr 16S. Il s’agit de Capnocytophaga spp.

Conclusion

Le cas de notre patiente révèle, une fois encore, les difficultés diagnostiques que posent les infections à Capnocytophaga spp. Les techniques novatrices comme le séquençage génomique de l’ARN ribosomique devraient être davantage utilisées en dialyse péritonéale dans le diagnostic de péritonite.

Introduction

Capnocytophaga spp. is a slow-growing bacterium that forms a part of the normal oral flora of dogs and cats. In peritoneal dialysis, only seven cases have been reported. We report the observation of a case of peritonitis with Capnocytophaga spp. in a patient on peritoneal dialysis who lives with a cat.

Case report

A 64-year-old woman with chronic end stage renal disease due to chronic interstitial nephropathy on automated peritoneal dialysis has been admitted for diffuse abdominal pain. The dialysis fluid was cloudy with 11,250 elements/mm3, of leukocytes. Direct examination was negative. The C-reactive protein was 165mg/L. Intraperitoneal probabilistic antibiotic therapy was initiated 1g of cefazolin and 1g of ceftazidime per day. After eight days, aerobic culture was negative, the anaerobic one was positive to gram negative bacilli, but the identification could not be possible with MALDI-TOF mass spectrometry. Antibiotic therapy was continued by ceftazidime for 21 days. The evolution was marked by the improvement of the clinical and biological state of the patient. The germ was finally identified using the genomic 16S rRNA sequencing technique. This is Capnocytophaga spp. Investigation then revealed that the patient's cat sometimes entered her room at the time of connection of peritoneal dialysis.

Conclusion

The case of our patient once again reveals the diagnostic difficulties posed by Capnocytophaga spp. Innovative techniques, such as MALDI-TOF-MS or genomic sequencing of ribosomal RNA, should be further used in peritoneal dialysis in the diagnosis of peritonitis.