JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Dental problems and their management in uraemic patients Volume 2, issue 7, Décembre 2006

Figures


  • Figure 1

  • Figure 2
Authors

Un état dentaire défectueux est très souvent constaté chez les patients hémodialysés du fait d'une fréquente mauvaise hygiène buccodentaire et, en plus des facteurs de risque traditionnels, des conséquences de l'urémie chronique et de son traitement. Or, chez ces patients immunodéprimés, les lésions buccodentaires représentent un risque réel de complications septiques. Certains travaux font en outre état de la prévalence de l'inflammation et de la dénutrition liées à l'état dentaire avec un risque potentiel d'athérosclérose. Afin d'éviter tous ces effets néfastes et de retrouver un état buccodentaire sain, il faut convaincre les patients de le faire régulièrement évaluer et de faire corriger, voire éliminer, toutes les sources potentielles d'infection ou d'autres complications. Pour assurer la prise en charge la meilleure, une étroite collaboration doit être établie avec les dentistes qui doivent être sensibilisés à la complexité de tels patients: existence d'une immunodépression liée à l'état urémique et parfois à un traitement associé; importance d'une antibiothérapie prophylactique entourant les soins dentaires; prise en compte appropriée de l'hémostase; utilisation adaptée de certaines médications. Pour illustrer ce propos, nous évoquons une étude réalisée chez 96 hémodialysés à partir de l'analyse d'un cliché panoramique dentaire et d'un questionnaire sur leurs plaintes fonctionnelles puis nous détaillons notre prise en charge de ces patients et notre collaboration avec leurs dentistes.

Bad dental status is very often observed in hemodialyzed patients due to the fact of a frequent poor oral hygiene and, in addition of the traditional risk factors, the consequences of uraemic state and its treatment. However , among such immunodepressed patients, oral and dental lesions represent a risk of septic complications. Moreover some works point out the prevalence of inflammation and denutrition due to dental lesions in the uraemic population, with potential atherosclerosis. Therefore, in order to anticipate all these adverse effects and to restore their mouth to health, patients have to be encouraged to have regularly a full dental evaluation and correction if not elimination of all potential sources of infection and other complications. To ensure the best treatment, a close collaboration has to be established with dental practitioners who must be aware and convinced of the complexity of such patients: immunodepression due to uraemic state and sometimes to drug therapy; importance of prophylactic antibiotic therapy surrounding dental cares; cautions to hemostasis circumstances; adjusted use of some medications. To illustrate this matter, we report here a study involving 96 hemodialyzed patients who were investigated by panoramic radiography and clinical cross- examination about their dental complaints and habits. We then expose our practices and detail our collaboration with their dentists in establishing a plan of dental treatment.