JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Mortalité des patients avec une maladie rénale chronique stade 5 traités par suppléance Volume 18, supplement 2, Septembre 2022

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

Tables


  • Tableau 1
Authors

À l’occasion des 20 ans du REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie), un travail de synthèse sur les apports du registre a été mené. Sur la question de la survie des patients avec une maladie rénale stade 5, les messages clés suivants ont été retenus.

Les taux de mortalité annuels des patients en IRCT sont relativement stables alors même que les patients vieillissent et qu’ils sont de plus en plus souvent porteurs d’un diabète ou d’une obésité. Ces évolutions sont probablement en lien avec une amélioration des pratiques.

Les maladies cardiovasculaires et les infections représentent les causes principales de décès.

L’année 2020 a été marquée par une augmentation de la mortalité en raison de l’infection à SARS-CoV-19 particulièrement sévère chez ces patients.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

On the occasion of the 20th anniversary of the REIN (French Renal Epidemiology and Information Network), a summary work on the contributions of the national French ESKD register was carried out. On the issue of survival of ESKD patients, the following key messages were retained.

The annual mortality rates of ESKD patients are relatively stable even though patients are ageing and increasingly have diabetes or obesity. These changes are probably linked to improved practices.

Cardiovascular diseases and infections are the main causes of death.

The year 2020 was marked by an increase in mortality due to the SARS-CoV-19 infection that was particularly severe in these patients.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Published by Elsevier Masson SAS. All rights reserved.