JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Kidney injury biomarkers Volume 8, issue 3, Juin 2012

Figures

Tables


  • Tableau 1
Authors

Les pathologies rénales sont actuellement en constante augmentation dans les sociétés occidentales du fait des conditions de vie d’un individu (âge, mode de vie, pathologie chronique, etc.) ou encore de l’exposition potentielle à de nombreuses substances néphrotoxiques. Aujourd’hui, les mécanismes d’atteinte rénale sont de mieux en mieux connus. Néanmoins, le rein étant une structure complexe et multifonctionnelle, la gestion clinique des déficiences rénales (pronostic, diagnostic, mise en place d’une thérapie) reste toujours un problème significatif en clinique. En effet, les paramètres cliniques traditionnels sont peu sensibles et non discriminants et indiquent plutôt une déficience fonctionnelle qu’une altération tissulaire sous-jacente. Dans ce contexte, l’identification et le développement de nouveaux biomarqueurs d’atteinte rénale entrepris depuis quelques années devraient permettre une identification de manière plus précoce, plus spécifique et plus sensible des insuffisances rénales aiguës ou chroniques en clinique et ainsi une meilleure appréhension de la prise en charge clinique de ces déficiences rénales.

Over the last few decades, prevalence of renal diseases has grown continuously in occidental societies due to life conditions (age, life style, chronic disease, etc.) or potential exposure to nephrotoxic agents (drugs and environmental chemicals). Today, the knowledge of the nephropatology mechanism is improving. Nevertheless, considering it is a complex and multifunctional structure, the clinical strategy of this issue (prognostic, diagnostic or therapy) keeps posing a major challenge for clinicians mostly because classical markers are not sensitive enough and require hours before reaching significant levels. Furthermore, most of these markers provide information on function and not on structural integrity of the tissue. Identification and development of new biomarkers share promise of improvement in the rapid diagnostic of kidney diseases and development of new cures in order to optimize the clinical strategy associated to the renal failure.