JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Organ procurement and transplantation from non-heart-beating donors Volume 4, issue 1, Février 2008

Figures


  • Figure 1

  • Figure 2

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2
Authors

En dépit de l’augmentation significative de l’activité de prélèvement et de greffe observée ces huit dernières années en France, la pénurie s’accentue et les besoins en greffons demeurent très supérieurs à l’offre. Depuis 1968 et jusqu’à présent, le prélèvement a été limité aux donneurs à cœur battant en état de mort cérébrale. Les résultats de la greffe de reins, prélevés sur donneurs à cœur arrêté, se sont nettement améliorés et sont désormais comparables à ceux de la greffe rénale à partir des donneurs en mort encéphalique et cela grâce à une sélection plus stricte des donneurs et des receveurs, le respect des délais d’ischémie chaude et froide et plusieurs innovations thérapeutiques importantes. Le prélèvement d’organes sur donneurs à cœur arrêté a donc été reconsidéré sous l’angle de la faisabilité, des résultats et de leurs conséquences éthiques et juridiques, dans le cadre exclusif d’un protocole médical édicté par l’agence de la biomédecine et d’une convention engageant le centre hospitalier pilote à respecter les termes du protocole. En regard des expériences étrangères, ce programme est susceptible de diminuer la pénurie d’organes qui pénalise les nombreux patients en attente de transplantation.

Despite a significant increase in procurement and transplantation activities observed in France in the last eight years, the shortage in grafts is on the rise and demand keeps being much higher than supply. Since 1968 and until now, procurement was limited to heart beating brain donors. The results of kidneys transplanted from non-heart-beating donors have significantly improved and are nowadays comparable to those of kidney transplantations from brain death donors, thanks to a more accurate selection of donors and recipients, to better respect of preventing cold and warm ischemia times and to several major therapeutic innovations. Procurement on non-heart-beating donors are therefore being reconsidered under considerations of feasibility, results and ethical and legal consequences, under a specific medical protocol issued by the agency of biomedicine with the pilot hospital center agreement to comply with the protocol. Referring to foreign experiences, this program is likely to decrease the organ shortage, which is jeopardizing the treatment of a large number of patients awaiting transplantation.