JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Metastatic renal failure Volume 2, issue 1, Février 2006

Figures


  • Figure 1

  • Figure 2

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3
Authors

Un homme de 52 ans, traité 15 mois plutôt pour un adénocarcinome bronchique peu différencié, est admis pour une insuffisance réale aiguë (IRA) oligoanurique, précédée par une hématurie macroscopique. L'examen clinique et les examens complémentaires sont sans particularité, hormis une augmentation de la taille des deux reins à l'échographie. La biopsie rénale bilatérale révèle le remplacement du tissu rénal par une prolifération adénocarcinomateuse. Malgré une amélioration transitoire et le sevrage d'hémodialyse, le patient décède un mois plus tard. La revue de la littérature apprend que les tumeurs rénales secondaires (où prédomine l'origine bronchique) sont plus fréquentes que les tumeurs rénales primitives. En revanche, les cas rapportés d'insuffisance rénale sont rares, probablement du fait d'une méconnaissance diagnostique, d'un pronostic sombre et de possibilités thérapeutiques limitées. Les caractéristiques des cas publiés sont décrites dans un tableau synthétique.

A 52-year-old man, treated 15 months earlier for a poorly differentiated bronchial adenosquamous carcinoma, was admitted for oligoanuric renal failure preceded by macroscopic hematuria. Clinical and paraclinical investigations were unremarkable except ++proteinuria and mild echographic enlargement of both kidneys. Bilateral renal biopsy disclosed replacement of normal renal tissue by an adenocarcinomatous proliferation. Despite transient improvement and cessation of hemodialysis, the patient died one month later. Analysis of literature reveals that secondary kidney tumours —especially of bronchial origin— are more frequent than primary ones, but that cases of renal failure are uncommonly reported, probably because of underdiagnosis, poor prognosis and limited therapeutic issues. Features of previously published cases are listed in a synthetic table.