JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Acute renal failure and severe malaria in Congolese children living in Kinshasa, Democratic Republic of Congo Volume 9, issue 3, Juin 2013

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4
Authors

Introduction

En République démocratique du Congo (RDC), les données sur l’insuffisance rénale aiguë (IRA) au cours du paludisme grave sont fragmentaires. L’objectif est de déterminer les différentes formes graves de paludisme de l’enfant et leurs associations avec l’IRA à Kinshasa, RDC.

Méthodologie

Une étude prospective de cohorte était menée de du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2008 auprès des enfants admis aux urgences pour paludisme grave dans cinq formations médicales de la ville de Kinshasa.

Résultats

L’échantillon était constitué de 378 sujets (226 garçons et 152 filles). De cette série, 194 (51,3 %) de ces enfants avaient moins de cinq ans. L’IRA était observée chez 89 enfants (23,6 %) dont 87 (97,8 %) avaient la forme hémoglobinurique. Cette forme était prédominante chez les enfants de plus de cinq ans (94,8 %). La quinine était la molécule la plus impliquée dans l’hémolyse (76,0 %). La dialyse indiquée dans 23 cas d’IRA (24 %) était effective chez 21 enfants (91,3 %). La technique de la dialyse péritonéale était la seule utilisée. Le taux de décès lié à l’insuffisance rénale était de 12,6 % (n=87). La récupération de la fonction rénale a été normale chez les autres enfants.

Conclusion

Cette étude confirme l’émergence de la forme hémoglobinurique chez les enfants de plus de cinq ans considérés dans ce milieu comme semi-immuns ainsi que sa place dominante dans la survenue de l’IRA chez les enfants au cours du paludisme grave.

Background

Data on acute renal failure in complicated malaria in children in the Democratic Republic of Congo are sparse. The objective of this study was to document the profile of acute renal failure in severe malaria in admitted patients in pediatric hospitals from Kinshasa.

Methods

A prospective cohort study was conducted from January 2008 to December 2008 in children admitted in emergency units of five hospitals in Kinshasa for severe malaria.

Results

In our series, 378 children with severe malaria were included. There were 226 boys and 152 girls (sex ratio 1.49). One hundred and ninety four (194) of these patients were under 5years old. Acute renal failure was observed in 89 children (23.6%) and 87 of them had blackwater fever (BWF). This form of severe malaria was predominant in children older than 5 years. Quinine was the commonest antimalarial drug involved in the genesis of BWF. Dialysis was indicated in 23 children (24.0%) and was effective (acute peritoneal dialysis) in 21 patients. The death rate in children with ARF was 12.6% (n=87). Recovery of renal function was obtained by conservative treatment in the remained group.

Conclusion

This study confirmed the emergence of BWF in seemed protected autochthon children older than 5years. BWF remained the leading cause of acute renal failure in complicated malaria among Congolese children in Kinshasa.