JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Hepatitis E infection in dialysis and after transplantation Volume 6, issue 2, Avril 2010

Figures


  • Fig. 1

Tables


  • Tableau 1
Authors

Le virus de l’hépatite E (VHE) est un virus à ARN responsable d’épidémies dans les pays en voie de développement et semble être un agent émergent dans les pays industrialisés. Il est transmis essentiellement selon un mode féco-oral. L’infection par le VHE est une zoonose. Le VHE était considéré comme une hépatite uniquement responsable d’hépatite aiguë, qui n’évolue pas vers l’hépatite chronique et la cirrhose. Récemment, il a été montré que l’hépatite E peut évoluer vers la chronicité et la cirrhose au moins chez les patients immunodéprimés. Dans ce cas, la réduction de l’immunosuppression pourrait être une première option thérapeutique.

Hepatitis E virus (HEV) causes epidemics of acute hepatitis in developing countries, and also appears to be an emerging agent in industrialized countries. HEV infection is transmitted via the fecal-oral route, and may be a zoonosis in industrialized countries. HEV infection was thought to be responsible for acute hepatitis that does not become chronic. However, it has been recently reported that HEV infection can evolve to chronic hepatitis and to cirrhosis, at least in solid-organ transplant patients. The reduction of immunosuppressive drugs could be considered as a first-line therapeutic option.