JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Incidence de la maladie rénale chronique stade 5 traitée par suppléance et contexte d’initiation de la dialyse Volume 18, supplement 2, Septembre 2022

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5
Authors

À l’occasion des 20 ans du REIN (Réseau Epidémiologie et Information en Néphrologie), un travail de synthèse sur les apports du registre a été mené. Sur la question de l’incidence de la maladie rénale chronique stade 5, les messages clés suivants ont été retenus.

Grâce à plusieurs études menées à partir des données du registre REIN, les variations spatiales d’incidence de la maladie rénale chronique stade 5 au stade de la suppléance ont pu être expliquées, en partie, par l’état de santé de la population générale mais aussi par le contexte socioéconomique et des différences de pratiques. À l’image de ce qui est observé dans d’autres pays, l’incidence est en voie de stabilisation, voire à la baisse, en particulier chez les personnes non diabétiques.

Grâce à la mise à disposition par le registre d’un indicateur sur l’initiation de la dialyse, on observe une diminution du taux d’initiation de la dialyse en urgence (c’est-à-dire initiée moins de 24 heures après une évaluation néphrologique considérant un risque vital pour le patient) résultant d’un effort pour comprendre et mieux anticiper le démarrage de la suppléance.

L’initiation de la dialyse sur cathéter, autre indicateur de la prise en charge, n’a pour l’instant pas diminué mais avec la mise en place du forfait MRC en octobre 2019 et à distance de la pandémie, la préparation à l’épuration extrarénale devrait être mieux anticipée.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

On the occasion of the 20th anniversary of the REIN (French Renal Epidemiology and Information Network), a summary work on the contributions of the national French ESKD register was carried out. On the issue of ESKD incidence, the following key messages were retained.

Thanks to several studies conducted using data from the REIN registry, the spatial variations of incidence of stage 5 chronic kidney disease in the replacement stage could be explained, in part, by the health condition of the general population as well as by the socio-economic context and differences in practices.

Just like what is observed in other countries, the incidence is stabilising, or even decreasing, especially among people who do not have diabetes.

Thanks to the registry having provided an indicator on the initiation of the dialysis, a decrease in the rate of initiation of emergency dialysis (i.e., initiated less than 24 hours after a nephrology evaluation considering a vital risk for the patient) has been observed, resulting from an effort to understand and better anticipate the starting of the replacement.

The initiation of the dialysis on catheter, another indicator of the treatment, has, for the time being, not decreased but with the introduction of a new method of financing care, the CKD (Chronic Kidney Disease) package, in October 2019, and away from the pandemic, the preparation for renal dialysis should be better anticipated.

© 2022 Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Published by Elsevier Masson SAS. All rights reserved.