JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Strategy feasibility of darbepoetin alfa administration every other week: 2005–2007 experience in a dialysis unit Volume 7, issue 7, Décembre 2011

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5

  • Fig. 6

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2

  • Tableau 3

  • Tableau 4

  • Tableau 5
Authors

La darbepoetin alfa est un agent stimulant l’érythropoïèse dont la demi-vie d’élimination plus longue, permet d’espacer les injections chez les patients hémodialysés. Un protocole d’injection tous les 15 jours est pratiqué dans l’unité d’hémodialyse. Avec un objectif de taux d’hémoglobine compris entre 11 à 12,5g/dL pour les années 2005 à 2007, 176 patients présents dans l’unité ont été étudiés : la médiane du taux d’hémoglobine se situe entre 11,38 et 11,72g/dL et la médiane des doses de darbepoetin alfa entre 60 et 64μg par injection, soit 0,46 à 0,47μg/kg et par semaine. Le nombre moyen de changement de doses est de trois par patient et par an. La population diabétique ne diffère pas de la population générale. Dix pour cent des patients doivent revenir pour raisons médicales à une injection par semaine : leur profil est étudié. Les hospitalisations ont une répercussion nette à la fois sur le taux d’hémoglobine et les doses de darbepoetin alfa. La mortalité des patients se dessine avec un profil particulier. Le caractère d’hyporépondeur de certains patients est étudié. Le gain de temps pour l’ensemble du personnel soignant est appréciable. Bien que de nombreux facteurs de variabilité soient étudiés, il persiste une marge d’amélioration de la pratique en vue d’optimiser le traitement de l’anémie chez le patient hémodialysé.

Darbepoetin alfa is a recombinant erythropoiesis-stimulating agent, with a longer half-life leaving the possibility to extending dosing administration in haemodialysis patients. A protocol of injection every 2weeks was initiated in the dialysis unit. From 2005 to 2007, 176 dialysis patients were studied with a target haemoglobin level between 11 and 12.5g/dL: the median haemoglobin level was ranged from 11.32 and 11.72g/dL during the study with a median darbepoetin alfa dose injected between 60 and 64μg per injection (0.46 to 0.47μg/kg per week). The mean number of dose changes was three per year per patient. The diabetic population did not differ from the general population in terms of haemoglobin levels and doses of darbepoetin alfa. Ten percent of the patients had to resume one injection per week for medical reasons: the profile of these patients was carefully studied. Hospitalisations resulted in a decrease in haemoglobin level and an increase in the darbepoetin alfa doses. Patients who died showed during the last 3months, a particular profile. Hyporesponsiveness has been explored. Time saving with this protocol was important for all the nursing staff. Although numerous factors of variability have been studied, there still a room for improvement of anemia management in haemodialysis patient.