JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Evolution of the diet from the paleolithic to today: Progress or regress? Volume 9, issue 4, Juillet 2013

Authors

Les modifications récentes de nos habitudes alimentaires et la baisse de l’activité physique expliquent pour une large part la prévalence élevée de certaines maladies chroniques, comme l’HTA ou le diabète, observée actuellement dans les sociétés dites développées. Ces maladies sont beaucoup moins fréquentes dans les communautés non acculturées et depuis quelques décennies la recherche en nutrition a permis une meilleure connaissance des habitudes alimentaires de nos lointains ancêtres et a démontré l’intérêt de régimes dits « méditerranéen ou paléolithique ». Quels sont ces moyens d’études, quelle a été l’évolution des apports alimentaires depuis la période paléolithique et enfin comment peut-on en rapprocher notre alimentation actuelle ? Plusieurs études expérimentales chez l’animal ou cliniques chez l’homme confirment l’intérêt de cette recherche à la fois historique et nutritionnelle.

The changes in eating habits and decreased physical activity have been responsible for part of the high prevalence of chronic diseases such as hypertension or diabetes, currently observed in the so-called civilized societies. These diseases are less prevalent in previous civilizations and several decades of nutrition research have enabled better understanding of the eating habits of our ancestors, and have demonstrated the value of diet called “Mediterranean or Paleolithic”. This review provides an update on the latest research. What dietary changes since the Paleolithic period, and finally how can we adapt our current diet? Several animal studies or human clinical demonstrate the value of historical research and nutrition.