JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Survey among French dialysis practitioners about the screening and decolonization of nasal Staphylococcus aureus carriage in dialysis patients Volume 12, issue 4, Juillet 2016

Authors

Le portage nasal de Staphylococcus aureus est fréquent chez les patients dialysés et est associé à un sur-risque d’infections à S. aureus. Des données solides dans la littérature médicale montrent qu’il y a un bénéfice à décoloniser ces patients afin de réduire le risque d’infections, notamment sur cathéter. Lors du Congrès national de néphrologie en 2014, nous avons interrogé des médecins néphrologues français avec une activité de dialyse sur leur pratique de dépistage et de décolonisation du portage nasal de S. aureus chez leurs patients dialysés. Dans cette enquête déclarative, seuls 45,5 % (30/66) des médecins déclaraient faire un dépistage de S. aureus en hémodialyse et 59,6 % (31/52) en dialyse péritonéale. Les participants déclaraient décoloniser le patient avant pose de cathéter vasculaire dans 55,8 % des cas. Cette étude nécessiterait d’être complétée par une étude nationale.

Staphylococcus aureus nasal carriage is frequent in dialysis patients and is associated with an increased risk of staphylococcal infections in this population. Data from the literature showed that decolonization of S. aureus nasal carriers in hemodialysis and peritoneal dialysis reduce S. aureus catheter-related infections. During the last national congress of nephrology, a survey was conducted among volunteer dialysis physicians to evaluate their practice about screening and decolonization of S. aureus nasal carriage among their patients. Only 30 participants (45.5% [30/66]) declared to screen S. aureus nasal carriage in patients of hemodialysis and 59.6% (31/52) in peritoneal dialysis. Participants declared to decolonize their patients before insertion of a vascular catheter in 55.8% of cases. This small study would need to be completed by a national survey.