JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Encapsulating peritoneal sclerosis – an overview Volume 7, issue 3, Juin 2011

Figures


  • Fig. 1

  • Fig. 2

  • Fig. 3

  • Fig. 4

  • Fig. 5

  • Fig. 6

Tables


  • Table 1

  • Table 2

  • Table 3

  • Table 4

  • Table 5
Authors

Encapsulating peritoneal sclerosis (EPS) is a rare but life-threatening complication of peritoneal sclerosis (PD). In 2000, the International Society for Peritoneal Dialysis outlined diagnostic guidelines and a clinical definition of EPS. Over the intervening years, new evidence was published and several centers became more experienced managing patients with EPS. Although, further networking was initiated (European EPS Working Group), evidence regarding therapy and diagnosis of EPS is still lacking. Multicenter trials are needed to establish evidence regarding the management of EPS. Risk factors for EPS are identified and patients at risk should be monitored closely. In case of emerging signs of EPS, patients should be referred to an EPS-center before initiation of therapy. Morphology and immunohistochemistry will play a central role in the near future. Nowadays, most pathologists are not sophisticated in the pathology of peritoneal biopsies. Clear histological criteria are warranted. For the outcome of the patient, it is crucial that an EPS experienced surgeon conducts surgery.

La péritonite encapsulante, bien qu’étant une complication rare de la dialyse péritonéale, continue d’être une préoccupation du néphrologue prenant en charge ces patients du fait de son extrême gravité. Une définition et des critères diagnostiques de la péritonite encapsulante ont été proposés par la Société internationale de dialyse péritonéale (ISPD). Néanmoins, le diagnostic précoce de la péritonite encapsulante reste difficile. En outre, il n’existe pas de consensus concernant la prise en charge thérapeutique aux différents stades de la maladie. Des études multicentriques sont indispensables du fait du caractère exceptionnel de cette pathologie. Plusieurs facteurs de risques de la maladie ont pu être identifiés et les patients considérés comme à risque doivent faire l’objet d’une surveillance rapprochée. Dans certains pays, des centres de référence ont été mis en place. En effet, l’expérience médicale et chirurgicale est un des éléments essentiels de la prise en charge. L’étude morphologique et immuno-histochimique du péritoine devrait permettre une meilleure compréhension des mécanismes conduisant à la survenue de cette complication. Cet article très complet et didactique fait une mise au point de grande qualité sur la péritonite encapsulante.