JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Wasting in chronic kidney disease: Refeeding techniques and artificial nutrition practices Volume 12, issue 7, Décembre 2016

Figures


  • Fig. 1

Tables


  • Tableau 1

  • Tableau 2
Authors

La dénutrition protéino-énergétique (DPE) est un facteur indépendant aggravant la mortalité et la morbidité dans les pathologies rénales chroniques. La dénutrition est particulièrement fréquente lors de pathologies chroniques d’organes telles que l’insuffisance rénale, avec une incidence majeure au stade de la dialyse. Elle concerne 20 à 70 % des patients porteurs d’une maladie rénale chronique selon le degré d’évolution de la maladie et la méthode de diagnostic utilisée. Les mécanismes de la DPE reposent principalement sur l’anorexie et les anomalies métaboliques provoquées par l’insuffisance rénale. Les thérapeutiques nutritionnelles diffèrent suivant le stade de l’insuffisance rénale chronique ou aiguë, traitée ou non par épuration extrarénale. Le suivi nutritionnel doit être régulier, individualisé et collaboratif afin de diagnostiquer un risque de DPE ou de traiter une DPE installée. Les techniques de renutrition doivent permettre la couverture de l’ensemble des besoins nutritionnels. Leurs indications dépendent de la clinique, de la biologie plasmatique et des apports nutritionnels spontanés.

Protein energy wasting (PEW) is an independent factor associated with morbi-mortality in chronic kidney disease. Wasting is particularly common in chronic diseases of organs such as kidney disease with a major impact at the stage of dialysis. It covers 20 to 70% of patients diagnosed with chronic kidney disease according to the degree of evolution of the disease and the diagnostic method used patients. Mechanisms of PEW are based mainly on anorexia and metabolic abnormalities caused by kidney disease. Nutritional treatment differs depending on the stage of the kidney disease acute or chronic treated whether or not by dialysis. Nutritional monitoring should be regular, individualized and collaborative to detect a risk of PEW or treat installed PEW. Refeeding techniques should allow all the nutritional needs. Their indications depend on the clinic, biochemical assessment and nutrient intake.