JLE

Néphrologie & Thérapeutique

MENU

Analysis of hemodialysis and graft representations in patients with chronic renal failure: An anthropological approach Volume 6, issue 2, Avril 2010

Authors

L’hémodialyse et la transplantation rénale sont deux traitements de l’insuffisance rénale qui engendrent de nombreux bouleversements dans la vie des patients. Nous nous sommes interrogés sur la manière dont ils pouvaient les supporter en étudiant les représentations et la ritualisation dont s’entourent ou sont entourés les malades. De 2005 à 2007, des entretiens qualitatifs, basés sur la méthode des récits de vie, ont été réalisés auprès de 35 patients insuffisants rénaux chroniques de trois centres d’Aquitaine. Les résultats révèlent trois grands groupes de représentations tant en prétransplantation qu’en post-transplantation. À chaque groupe de représentations sont attachés des comportements particuliers qui s’avèrent bénéfiques ou délétères par rapport aux traitements ou au regard de la vie sociale du patient. Il apparaît que les patients qui se représentent le traitement par hémodialyse selon un rite de passage traditionnel surmontent plus aisément la situation et que cette représentation trouve écho dans la manière dont les malades supportent ensuite la transplantation rénale. Nous avons ainsi pu établir un lien entre les représentations des patients en hémodialyse et l’expérience de la transplantation. Ces résultats ont alors une conséquence pratique pour les soignants qui peuvent utiliser les outils de l’anthropologie (guide d’entretien, grille d’analyses) pour réaliser, dans le cadre d’un programme d’éducation thérapeutique, une prise en charge précoce des patients dialysés susceptibles de vivre difficilement leur transplantation rénale.

Hemodialysis and kidney transplant are two treatments for renal failure, which lead to numerous changes in the patients’ way of life. We have questioned ourselves on the different ways they could deal with those changes by studying the representations and the ritualisation that surrounds the sick. From 2005 to 2007, qualitative interviews, based on the method of life stories, were conducted with 35 patients with chronic renal failure in three Aquitaine's centres. The results show three main groups of representation both in pre-transplant and in post-transplant. Specific behaviours are tied to each group of representation that are beneficial or deleterious with respect to treatment or the patient's social life. We will show that, on the one hand, the patients who see the hemodialysis treatment as a traditional rite of passage cope with the situation more easily and on the other hand, we will stress that this representation is closely linked to how the patients will later accept the kidney transplant. So, we have been able to link the representations of hemodialysis patients and transplant experience. Then these results have a practical consequence for the caregivers who can use the tools of anthropology (the interview guide, analysis grid) through a program of therapeutic education, to precociously take care of patients who are likely to come up against issues after their kidney transplant.