John Libbey Eurotext

Médecine Thérapeutique / médecine de la reproduction

MENU

Le clonage reproductif chez l’homme : « crime contre l’espèce humaine » ou folie narcissique ? Volume 8, issue 4, Juillet-Août 2006

Author
Reproductive Medicine Unit, University College Hospital, Huntley St, London WC1 6AU

Suite à l’expérience de Wilmut et al. qui conduisit à la naissance de la brebis Dolly, le monde entier fut pratiquement unanime dans son rejet de l’application possible de ce modèle reproductif à l’homme, une technique pleine de dangers. Nous examinons ici les arguments invoqués, qu’ils soient pratiques ou éthiques, ainsi que leur traduction dans le domaine juridique, symbole sociétal de la forte réaction engendrée par un phénomène qui n’a pas encore été décrit dans une revue scientifique. Les dangers du clonage reproductif pour l’individu à naître, reconnus ou envisagés, sont ceux liés à la technique même, et aux conséquences psychosociales pour ce clone qui serait hyperdéterminé à ressembler au modèle d’origine, avant même sa naissance. Cette saga postmoderne du mythe de Narcisse a captivé l’opinion publique et les médias.