JLE

Médecine thérapeutique

MENU

Stress oxydatif : évaluation du pouvoir antioxydant de quelques plantes médicinales Volume 24, issue 2, Mars-Avril 2018

Figures


  • Figure 1

  • Figure 2

Tables

Authors
1 Service d’endocrinologie et maladies métaboliques, centre hospitalo-universitaire Hassan II, Fès, Maroc
2 Laboratoire de biochimie, département d’environnement et santé, faculté des sciences, université de Moulay Ismail, Meknès, Maroc
* Tirés à part

Le stress oxydant, tout comme l’inflammation, est reconnu comme étant un acteur clé dans l’apparition et les complications de nombreuses pathologies chroniques. Dans un souci de prévention, il convient donc de disposer d’outils performants permettant d’évaluer correctement le statut de stress oxydant, afin d’apporter les corrections nécessaires pour optimaliser les défenses antioxydantes et diminuer les dommages oxydatifs induits par les espèces oxygénées activées (EOA) au niveau de l’ADN, des protéines et des lipides. Dans cette optique, l’étude de l’activité antioxydante d’extraits de sept plantes (Chenopodium ambrosioides, Ajuga iva, Urtica membranacea, Ziziphus lotus, Calendula arvensis, Lawsonia inermis et Rubus peregrina), largement utilisées par la population et notamment les patients diabétiques, a été réalisée. Des échantillons de ces plantes, issues de régions différentes du Moyen Atlas (Maroc), sont analysés pour leur teneur en composés phénoliques et testés pour leur activité antioxydante. Les contenus en phénols totaux ont été déterminés par la méthode de Folin-Ciocalteu et les teneurs en flavonoïdes par la méthode de trichlorure d’aluminium (AlCl3). L’estimation quantitative des flavonoïdes et des phénols totaux a montré que les extraits testés sont riches en ces deux types de composés, qui sont de très bons antioxydants. L’activité antioxydante est évaluée par le biais de trois méthodes (piégeage du radical libre 2,2-diphényl-1-picrylhydrazyl [DPPH], réduction du fer [FRAP, pour ferric reducing-antioxidant power] et pouvoir chélateur du fer). Les résultats obtenus montrent que tous les extraits sont dotés d’une activité antioxydante, qui varie d’une plante à une autre et, pour une même plante, d’un extrait à un autre.

Licence This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License