JLE

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Management of fever in neutropenic adult patients with cancer Volume 26, supplement 1, Octobre 2019

Figure 1

Algorithme de prise en charge d’un patient présentant une neutropénie fébrile dans les suites d’une chimiothérapie pour cancer solide (adapté de [2]).

*Cette documentation clinique de l’existence d’un foyer infectieux peut être complétée selon les circonstances par une imagerie. Exemple : imagerie thoracique si signes cliniques orientant vers une pneumopathie. N : limite supérieure de la normale. CISNE : Clinical Index for Stable Febrile Neutropenia. MASCC : Multinational Association for Supportive Care in Cancer.

Figure 2

Choix de l’antibiothérapie devant une neutropénie fébrile sans signe de gravité. Les posologies sont fournies pour une fonction rénale normale.

*On ajoute à cette antibiothérapie de la vancomycine (20 mg/kg IV en dose de charge sans dépasser une vitesse d’administration de 1 g/h suivi d’une dose quotidienne de 30 mg/kg IVSE) si céfépime ou daptomycine (10 mg/kg/j en une fois) si pipéracilline-tazobactam en cas de point d’appel clinique cutané ou mucite de stade 4.

Figure 3

Choix de l’antibiothérapie devant une neutropénie fébrile avec signes de gravité. Sepsis : fièvre + défaillance d’organe identifiée par un quick SOFA ≥ 2 (1 point si fréquence respiratoire ≥ 22, si altération de la conscience et si tension artérielle systolique ≤ 100 mmHg). Choc septique : sepsis + malgré un remplissage vasculaire adéquat, nécessité d’administrer des amines vasoactives pour maintenir une pression artérielle moyenne ≥ 65 mmHg et lactates artériels ≥ 2 mmol/L.

*Dose de charge IV de 4 g sur 30 minutes immédiatement suivie de 16 g/j IVSE répartis en deux perfusions de 12 g et 8 g chacune.

**Un avis spécialisé est nécessaire pour l’administration d’une éventuelle deuxième dose.

***2 g × 3/j sur des perfusions de 4 heures. Attention à ne pas dépasser une concentration de 1,5 g par 50 mL de perfusion.

****Dose de charge de 20 mg/kg IV sans dépasser une vitesse d’administration de 1 g/h suivi d’une dose quotidienne de 30 mg/kg IVSE.