John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Immune checkpoint inhibitors-induced hepatitis: Not so rare. Liver biopsy is useful to diagnostic and therapeutic management Volume 26, issue 2, Février 2019

Figure 1

Expression et fonctions de CTLA-4 et PD-1 et leurs ligands sur les cellules lymphocytaires T. Les fonctions sont figurées en vert pour l’activation induite par le récepteur des cellules T (TCR) et CD28 et en rouge pour l’inhibition par CTLA-4 et PD-1. Les ligands de CTLA-4 et de PD-1 sont indiqués sur les cellules présentatrices d’antigène ou sur les cellules tumorales. Le site d’action des ICPI actuellement disponibles est indiqué dans des cadres noirs (Ipi : ipilumimab ; Nivo : nivolimumab ; Pembro : pembrolizumab ; Ate : atezolizumab ; Ave : avelumab ; Durva : durvalumab). D’après [2].

Figure 2

Algorithme pour l’évaluation et la prise en charge des malades ayant une hépatite aiguë au cours d’un traitement par inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICPI) pour cancer métastatique. *La biopsie hépatique n’est pas nécessaire en cas d’hépatite virale.