John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie

Médecine thérapeutique / Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie

Volume 19, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

Volume 19, numéro 1, Janvier-Février-Mars 2017

MINI-REVUES

En accès libre L’insuffisance ovarienne prématurée et la diminution de la réserve ovarienne : quelles sont les différences ? (p.4-10)
Sophie Christin-Maitre

En accès libre Du caryotype au gène : quelles analyses génétiques faire en cas d’insuffisance ovarienne prématurée en 2017 ? (p.11-20)
Capucine Hyon, Catherine Dodé

En accès libre Les insuffisances ovariennes prématurées avec surdité, syndrome de Perrault (p.21-8)
Alban Ziegler, Laurence Jonard, Justine Lerat, Sandrine Marlin

En accès libre Les insuffisances ovariennes prématurées secondaires à la chimiothérapie : quelles molécules ? Quels mécanismes ? (p.29-38)
Juliette Bertrand-Delepine, Christine Decanter, Geoffroy Robin

Article Les insuffisances ovariennes prématurées d’origine auto-immune (p.39-43)
Anne Bachelot

Article Dans le syndrome de Turner, l’insuffisance ovarienne débute-t-elle dès l’enfance ? (p.44-8)
Catherine Pienkowski, Perrine Ernoult, Céline Bar, Audrey Cartault

Article Quand et comment préserver la fertilité d’une femme avec une insuffisance ovarienne prématurée potentielle ? (p.49-59)
Marjorie Comtet, Alice Seroka, Julie Benard, Charlottte Sonigo, Michaël Grynberg

Article Les grossesses chez les femmes avec un syndrome de Turner (p.60-7)
Charlotte Rougier, Sylvie Hiéronimus, Patrick Fénichel, Nicolas Chevalier

Article Insuffisance ovarienne prématurée : les traitements hormonaux substitutifs (p.68-76)
Sarah Eskenazi, Valérie Bernard, Sophie Christin-Maitre

COMPTE RENDU

Article Journée thématique de la Société de médecine de la reproduction « Trente ans d’assistance médicale à la procréation et d’amélioration des techniques : merci, la famille va bien » 30 novembre 2016 (p.77-83)
Aninna Lobersztajn, Hélène Bry-Gauillard

ACTUALITÉS

Article Des microARN sont stockés dans l’ovocyte humain en métaphase II et leur profil d’expression se modifie avec le vieillissement du système reproductif (p.84-90)