John Libbey Eurotext

Médecine

Médecine

Médecine, la pratique des soins primaires en toute indépendance
Depuis sa création en 2005, Médecine est un titre médical indépendant qui traite de tous les aspects liés à la pratique de soins primaires et pas seulement de prescription. La revue Médecine défend une médecine centrée sur le patient et une médecine par la preuve, la médecine factuelle (Evidence Based Medicine). Elle apporte à ses lecteurs des avis argumentés sur tous les aspects de leur pratique, comme les produits de santé et les stratégies thérapeutiques ou encore les éléments contextuels de la relation médecin-patient.
Médecine, une excellence éditoriale garantie
Écrite pour des médecins par des médecins en exercice, Médecine est un outil indispensable pour tous les acteurs de soins primaires, notamment les médecins généralistes.
Elle réunit un comité de rédaction interdisciplinaire s’assurant de la qualité des articles proposés à travers une relecture des manuscrits par peer-review.
Médecine, la réponse aux exigences et aux besoins de la Formation
A travers son double parrainage APNET (Association Pédagogique Nationale pour l’Enseignement de la Thérapeutique) / UNAFORMEC (Union Nationale des Associations de Formation Médicale et d’Evaluation Continues) Médecine fait, depuis toujours, le lien entre enseignement universitaire de thérapeutique et formation professionnelle pour le médecin. Renforçant son objectif pratique et pédagogique la revue s'engage, en 2013, dans le Développement Professionnel Continu (DPC). Aux côtés de l'Unaformec, organisme de DPC agréé et de la SFDRMG (Société Française de Documentation et de Recherche en Médecine Générale), elle propose, à chaque numéro, une nouvelle thématique, couvrant les obligations réglementaires de l'OGDPC, permettant à tous ses lecteurs de débuter un programme DPC-Médecine complet, à tout moment.
Médecine, un support pédagogique accrédité par l’université
Au-delà des acteurs de soins primaires, le journal s’adresse également aux étudiants.
De nombreuses facultés de médecine, parmi les meilleures, considèrent d’ailleurs la revue comme un support pédagogique à part entière et permettent ainsi à leurs étudiants de valider certains cours théoriques sur la base de leur réussite à l’ensemble des tests de lecture « Médecine » de l’année, au même titre, par exemple, que le test de lecture de la revue Prescrire.