John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique / Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie

Médecine thérapeutique / Médecine de la reproduction, gynécologie et endocrinologie

Revue officielle de la « Société de Médecine de la Reproduction » (SMR)
Médecine Thérapeutique / Médecine de la Reproduction Gynécologie Endocrinologie propose des articles de synthèse rédigés par les meilleurs cliniciens et chercheurs du domaine.
Médecine Thérapeutique / Médecine de la Reproduction Gynécologie Endocrinologie concerne toutes les spécialités impliquées en médecine de la reproduction : andrologie, biologie, endocrinologie, épidémiologie, génétique, gynécologie médicale, gynécologie obstétrique, histologie, physiologie, sexologie, urologie… sans oublier la recherche et l’enseignement.

 

Afin d'accélérer le traitement de leur manuscrit, nous invitons les auteurs à respecter les instructions suivantes.

 

Présentation des manuscrits

 

Les articles seront présentés en double interligne, 60 signes par ligne, 25 lignes par page, au recto seulement, chaque page étant numérotée. Le nombre de pages inclut le texte, les encadrés, les légendes des figures et les références.

 

Actualités : 1 page dactylographiée environ par Actualité.

 

Cas clinique : 10 pages, 3 figures, 1 tableau, 10 références.

 

Revue : 20 pages dactylographiées en moyenne par article, 3 à 5 figures, 2 à 4 tableaux, 50 références maximum. La page de titre doit comporter :

- la rubrique envisagée ;

- un titre en français, court, spécifique, informatif ; une traduction du titre en anglais ;

- un résumé de 15 lignes en français et en anglais ;

- 2 à 4 mots clés en français et en anglais ;

- les coordonnées complètes du ou des auteurs (prénom, nom, titre professionnel, adresse complète, e-mail) ;

- l'auteur auquel la correspondance et les tirés à part seront adressés doit être clairement identifié et son adresse électronique précisée.

 

Quelle que soit la rubrique de l’article à publier (excepté les actualités), il faudra toujours adjoindre au titre français un titre anglais pour le sommaire, pour fins de références.

 

Figures

Elles seront appelées dans le texte, numérotées dans l'ordre de leur apparition et présentées sur pages et fichiers séparés (non intégrées au texte). Elles comporteront toutes une légende et une indication de sens. Il est souhaitable de proposer une mise en couleur sur la sortie papier soumise. Aucun document ne doit dépasser, à l'exception de certains clichés radiologiques, le format 21 × 27 cm.

Dans l’hypothèse où certaines illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, l’auteur s’engage à obtenir auprès de ces derniers l’ensemble des autorisations nécessaires à l’intégration de ces illustrations dans son article et à leur exploitation sous cette forme. Il communiquera ces autorisations de reproduction avec son manuscrit.

 

Conventions et abréviations

Les abréviations doivent être évitées ; si nécessaire, elles seront définies entre parenthèses lors de leur première citation dans le texte. Les unités, les symboles et la nomenclature doivent respecter les conventions internationales. Les unités de mesure standard et les symboles d'éléments chimiques seront utilisés sans être définis.

 

 

Recommandations éthiques

L’auteur principal est celui qui a apporté une contribution substantielle à la conception et à la rédaction du manuscrit. Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, il s’engage à fournir avec le manuscrit l’ensemble des autorisations nécessaires à leur intégration dans son article.

En soumettant ce dernier, il assure la rédaction de MT Médecine de la Reproduction Gynécologie Endocrinologie que toutes les dispositions ont été prises lors du recueil de données expérimentales et cliniques pour être en conformité avec les obligations légales et la charte d’Helsinki (il s’engage notamment à avoir recueilli le consentement éclairé du patient). Le moment venu, l’auteur principal signe et renvoie la cession de droits d’auteur.

Conflits d’intérêts

Les auteurs s’engagent tous à informer la rédaction de MT Médecine de la Reproduction Gynécologie Endocrinologie sur leurs éventuels conflits d’intérêts. Une déclaration de conflit d’intérêt leur sera envoyée au moment des épreuves, où il leur sera demandé de mentionner les intérêts financiers, essais cliniques, interventions ponctuelles ou relations familiales susceptibles d’influencer leurs jugements professionnels.

 

Références bibliographiques

Les références (50 maximum) doivent être numérotées dans le texte suivant leur ordre d'apparition (numéro placé entre crochets). Il convient d'indiquer tous les auteurs lorsqu'il y en a 6 ou moins. Lorsqu'il y en a 7 ou plus, indiquer les trois premiers suivis de et al. Les références doivent respecter l'ordre et la ponctuation suivants.

Article de périodique

Nom des auteurs suivis des initiales de leurs prénoms. Titre de l'article (dans la langue d'origine). Nom de la revue abrégé selon le style de l'Index Medicus (pas de ponctuation après les abréviations) année ; volume : première et dernière page de l'article :

- Michaelson K, Baron JA, Farandole BA, et al. Hormone replacement therapy and risk of hip fracture: population based case-control study. Br Med J 1998 ; 316 : 1858-63.

Livre

Même présentation des auteurs. Titre du livre. Ville : nom de l'éditeur, année de publication :

- Caulin C, Chastang C, Kuntz D. Évaluation des traitements de la ménopause. Paris : Springer-Verlag, 1992.

Chapitre d'un livre

Même présentation des auteurs. Titre de l'article (dans la langue d'origine). In : noms des « éditeurs » et initiales des prénoms suivis de ed(s). Titre du livre. Ville : nom de l'éditeur, année de publication :

- Ribot C, Trémollières F, Pouilles JM. Traitement hormonal et prévention de l'ostéoporose postménopausique : analyse critique. In : Caulin C, Chastang C, Kuntz D eds. Évaluation des traitements de la ménopause. Paris : Springer-Verlag, 1992.

 

Évaluation des articles

Elle sera confiée à deux arbitres de la spécialité choisis par le comité de rédaction. Les conclusions seront communiquées aux auteurs. Après acceptation définitive du manuscrit, des modifications mineures portant exclusivement sur le style et les illustrations pourront être introduites directement par le comité de rédaction sans consulter l'auteur, afin de gagner du temps pour la parution.

 

envoi des manuscrits

Les manuscrits doivent être adressés par email à :

didier.dewailly@chru-lille.fr

 

Pr Didier Dewailly

Service de gynécologie endocrinienne et médecine de la reproduction

Hôpital Jeanne-de-Flandre, CHU Lille,

avenue E. Avinée, 59307 Lille Cedex, France.

 

Nous remercions les auteurs de leur contribution à la revue.

 

Le comité de rédaction