John Libbey Eurotext

Médecine thérapeutique

MENU

Antibiothérapie des infections causées par Staphylococcus aureus Volume 11, issue 6, Novembre-Décembre 2005

Authors
Service des urgences, CHU de Nantes, 1, place Alexis-Ricordeau, 44000 Nantes, France, EA 3826 Thérapeutiques cliniques et expérimentales des infections, Université de Nantes, France, Laboratoire de bactériologie, Institut de biologie, CHU de Nantes, quai Montcousu, 44000 Nantes
  • Key words: Staphylococcus aureus, résistance, antibiotique, association
  • Page(s) : 395-403
  • Published in: 2005

La résistance de Staphylococcus aureus aux antibiotiques est en constante évolution. En France, la résistance à la méticilline est stable ou en augmentation à l’hôpital, et émerge dans la communauté. Ces dix dernières années ont également été marquées par la diminution de la résistance à la gentamicine et par l’apparition de souches intermédiaires puis résistantes à la vancomycine. L’antibiothérapie anti-staphylococcique a pour objectif de diminuer rapidement l’inoculum bactérien sans sélectionner de mutants résistants. Du fait des propriétés pharmacodynamiques des antibiotiques actuellement disponibles et des taux de résistance, les associations d’antibiotiques sont souvent prescrites dans les infections graves. L’intérêt de certaines associations à base de rifampicine a été documenté par des études cliniques contrôlées. L’étude de la plupart des autres associations anti-staphylococciques n’a été réalisée que dans des modèles animaux. Le traitement des infections graves à Staphylococcus aureus est décrit, et les perspectives à moyen terme sont envisagées.