John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Syndrome de l’intestin irritable : nouveautés physiopathologiques et thérapeutiques Volume 14, issue 5, Septembre-Octobre 2007

Figures

See all figures

Authors
Service d’Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition, Groupe de Recherche Aden EA 3234/IFRMP23, Hôpital Charles Nicolle, 76031 Rouen Cedex

Le syndrome de l’intestin irritable (SII), dont la définition répond à de nouveaux critères, demeure un problème de santé publique. La littérature internationale s’est enrichie régulièrement de travaux dont la finalité était soit de mieux comprendre les mécanismes de survenue des symptômes, soit de proposer de nouvelles pistes thérapeutiques. Sur le plan physiopathologique, la préoccupation principale est de comprendre comment et pourquoi les facteurs qui contribuent à assurer les communications entre le système nerveux central et le tube digestif sont perturbés dans le SII, favorisant la survenue d’une hypersensibilité. Actuellement, l’accent est mis également sur le rôle physiopathologique probablement important de modifications de la flore intestinale et sur les mécanismes induisant une inflammation intestinale a minima. Sur le plan thérapeutique, l’option séduisante des médicaments sérotoninergiques est quasiment abandonnée pour des raisons de sécurité d’emploi. à côté des options classiques (antispasmodiques, antidépresseurs à faible dose), la solution des probiotiques et de certains antibiotiques est étudiée de façon active. Enfin, les alternatives non médicamenteuses (hypnose, psychothérapie...) sont maintenant considérées comme des options thérapeutiques réelles.