John Libbey Eurotext

Hématologie

MENU

Focus on treatment of multiple myeloma Volume 20, issue 4, Juillet-Août 2014

Figures

  • Figure 1

Tables

Authors
1 Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Nice,
service d’hématologie clinique,
Nice,
France
2 Centre hospitalier et universitaire (CHU) de Nantes,
service d’hématologie clinique,
Nantes,
France
3 Université Pierre et Marie Curie,
Paris, France and Inserm,
UMRs 938,
Paris,
France
* Tirés à part

La prise en charge des patients atteints de myélome multiple (MM) a connu des avancées majeures ces dernières années grâce à une meilleure compréhension de la biologie du MM et au développement de nouveaux traitements. Cette revue se focalise sur la prise en charge thérapeutique du MM. Pour les sujets jeunes, éligibles à un traitement intensif, le traitement de référence en première ligne repose sur une chimiothérapie d’induction triple, associant la dexaméthasone et le bortézomib à un IMiD (thalidomide) ou au cyclophosphamide, suivie d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques et d’une consolidation. Il n’y a pas de place, actuellement, pour une maintenance en dehors d’essais clinique. Chez les patients non éligibles à un traitement intensif, l’association de melphalan, de prednisone et de thalidomide ou de bortézomib reste le traitement de référence. Le traitement de la rechute repose sur l’utilisation de nouveaux agents non utilisés en première ligne, associés à des corticoïdes, et il doit se faire, dans l’idéal, dans le cadre d’essais cliniques.