John Libbey Eurotext

Environnement, Risques & Santé

Environnement, Risques & Santé

Launched in response to the information needs of the various actors on the environmental scene, Environnement, Risques & Santé is a cross-disciplinary journal covering all subjects that involve the environment and health.
Climatology, toxicology, epidemiology, biophysics, earth and water sciences, the study of radiation…: all the health issues relevant to those fields are studied in Environnement, Risques & Santé, from identifying health risks to examining legislation and standards.
Environnement, Risques & Santé intersperses original articles with summary reports on the state of international research and scientific debate, under the supervision of three completely independent Editorial Boards.
Thanks to its wealth of content and to the expertise of the Editorial Board members – all leading experts in their fields – Environnement, Risques & Santé sets out to be the scientific benchmark on environmental health.

Environnement, Risques & Santé est une revue bimestrielle francophone, à comité de lecture et facteur d’impact, destinée aux scientifiques intéressés par les relations entre l’environnement et la santé, les ingénieurs soucieux de se familiariser avec l’évaluation des risques sanitaires et les médecins voulant comprendre les démarches scientifiques plus fondamentales utilisées par exemple pour évaluer l’exposition des populations.

Les manuscrits adressés à la Rédaction sont soumis à l’avis de deux experts de la spécialité, qui restent anonymes pour les auteurs. L’auteur principal doit attester dans une lettre d’accompagnement que le document remis a été approuvé par tous les auteurs et qu’il n’a pas été soumis à d’autres revues.

RECOMMANDATIONS ÉTHIQUES

• L’auteur principal est celui qui a apporté une contribution substantielle à la conception et à la rédaction du manuscrit. Dans l’hypothèse où certaines des illustrations seraient réalisées par des tiers, qu’elles aient déjà été publiées ou non, il s’engage à fournir avec le manuscrit l’ensemble des autorisations nécessaires à leur intégration dans son article.

En soumettant ce dernier, il assure la rédaction de ERS que toutes les dispositions ont été prises lors du recueil de données expérimentales et cliniques pour être en conformité avec les obligations légales et la charte d’Helsinki (il s’engage notamment à avoir recueilli le consentement éclairé du patient). Le moment venu, l’auteur principal signe et renvoie la cession de droits d’auteur.

• Liens d’intérêts : les auteurs s’engagent tous à informer la rédaction de  ERS sur leurs éventuels liens d’intérêts. Une déclaration de liens d’intérêts leur sera envoyée au moment des épreuves, où il leur sera demandé de mentionner les liens financiers, essais cliniques, interventions ponctuelles ou relations familiales susceptibles d’influencer leurs jugements professionnels. S’il n’y a pas de liens d’intérêts ou de source(s) de financement, l’indiquer à l’aide des mentions suivantes : « Financement : aucun ; liens d’intérêts : aucun ».

ÉDITORIAUX

Ils doivent faire le point sur une question d’actualité et mettre en perspective le ou les articles de synthèse qui y sont consacrés. Chaque éditorial comportera 3 pages dactylographiées au maximum et moins de 10 références bibliographiques.

SYNTHÈSES

Elles ont pour objet de présenter une mise au point des connaissances et de souligner les acquisitions récentes en attirant l’attention sur les questions encore non résolues. Elles ne doivent pas excéder 35 000 signes espaces compris et pourront comporter des illustrations, tableaux ou figures, avec légendes et notes en français et en anglais. Elles seront accompagnées :

- du titre en anglais, d’un résumé en français et en anglais, de 300 mots maximum, informatif et indiquant le but du travail, les principaux résultats, chiffrés chaque fois que possible, et les conclusions ;

- de 3 à 5 mots clés en français et en anglais, extraits du thésaurus MESH (consultable à l’adresse : http://mesh.inserm.fr/mesh/search/index.jsp). Les mots clés ne figurant pas dans ce thésaurus devront être clairement signalés ;

- de références bibliographiques (60 au maximum), ne devant pas prétendre à être exhaustives mais plutôt à être sélectives.

ARTICLES ORIGINAUX & NOTES TECHNIQUES

Ils/elles ont pour objet de présenter un rapport scientifique sur des méthodes originales, des approches expérimentales ou des protocoles pour la résolution de problèmes en pathologie humaine. Les recommandations de rédaction sont identiques à celles des synthèses. Ces articles ou notes ne devront pas excéder 25 000 signes espaces compris et pourront comporter des illustrations, tableaux ou figures, avec légendes et notes en français et en anglais. Ces manuscrits devront être accompagnés :

- du titre en anglais, d’un résumé en français et en anglais, de 300 mots maximum, informatif et indiquant le but du travail, les principaux résultats, chiffrés chaque fois que possible, et les conclusions ;

- de 3 à 5 mots clés en français et en anglais, extraits du thésaurus MESH (consultable à l’adresse : http://mesh.inserm.fr/mesh/search/index.jsp). Les mots clés ne figurant pas dans ce thésaurus devront être clairement signalés ;

- de références bibliographiques (30 au maximum pour les articles originaux et 10 au maximum dans le cas des notes techniques), ne devant pas prétendre à être exhaustives mais plutôt à être sélectives.

INSTRUCTIONS COMMUNES À TOUTES LES RUBRIQUES

Les manuscrits seront dactylographiés en double interligne et transmis par e-mail (fichiers au format Word/PC) à la rédaction de la revue à l’adresse suivante : marine.riviere@jle.com

Titre. Il doit être court et informatif.

Texte. La première page comporte le nom de la rubrique envisagée, les noms et prénoms développés des auteurs, le titre (en français et en anglais), les adresses postales et e-mail de tous les auteurs et en particulier les coordonnées précises de l’auteur recevant les tirés à part (avec numéros de téléphone et de fax, adresse e-mail).

Références. Elles seront classées par ordre d’apparition dans le texte et appelées dans le texte par leur numéro placé entre crochets. Elles doivent mentionner tous les auteurs lorsqu’il y en a 6 ou moins, les trois premiers suivis de et al. lorsqu’il y en a 7 ou plus, et indiquer, dans l’ordre :

- Pour les articles de revues : Noms des auteurs suivis des initiales de leurs prénoms. Titre de l’article (dans la langue d’origine). Nom de la revue abrégé selon le style de l’Index Medicus (pas de ponctuation après les abréviations) et en italiques, année ; volume : première et dernière page de l’article (uniquement partie significative pour cette dernière). Numéro de doi associé à l’article cité si celui-ci existe/est connu (quelle que soit la revue concernée).

Ex. : Cohen BJ. Human parvovirus B19 infection in Kawasaki disease. Lancet 1994 ; 344 : 59-61.

- Pour les chapitres de livres : Noms des auteurs. Titre du chapitre (dans la langue d’origine). In : Noms et initiales des éditeurs, ed(s). Titre du livre en italiques. Collection et numéro dans la collection, s’il y a lieu ou toute autre référence interne. Ville : nom de l’éditeur, année de publication.

Ex.: Miller G. Epstein-Barr Virus : biology, pathogenesis and medical aspects. In : Fields BN, Knipe DM, eds. Virology. New York : Raven Press, 1990.

- Pour les livres : Même présentation des auteurs. Titre du livre en italiques. Collection et numéro dans la collection, s’il y a lieu ou toute autre référence interne. Ville : nom de l’éditeur, année de publication.

Ex. : Ianossy G, Autran B, Miedema F. Immunology of HIV infection. Bâle : Karger AG, 1992.

Illustrations. Les illustrations (figures, cartes et photos) seront fournies sur pages séparées au format jpeg ou tiff (résolution 300 dpi pour les photos, 600 dpi pour les schémas). Les légendes des figures et des tableaux doivent permettre leur lecture et leur compréhension sans qu’il soit nécessaire de se référer au texte. Tous les documents d’illustration doivent être appelés dans le texte et numérotés. Les tableaux doivent être fournis au format Word sous une vraie structure de tableaux (lignes, colonnes). Les tableaux sous forme d’images scannées ne sont pas acceptables et ne peuvent être traités.

Abréviations. Les auteurs doivent éviter les abréviations. Tout sigle ou abréviation doit être explicité à sa première apparition dans le texte et sous chaque tableau.

Grandeurs et unités. L’usage des unités du système international d’unités (SI) est recommandé.

La Rédaction se réserve le droit de renvoyer aux auteurs tout manuscrit dont la présentation ne serait pas conforme à ces recommandations. Elle se réserve également le droit de modifier la forme d’un manuscrit pour l’adapter au style de la revue.