John Libbey Eurotext

Dermato Mag

MENU

Une brûlure et des séquelles dyschromiques Volume 8, issue 1, Janvier-Février-Mars 2020

Figures


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

  • Figure 5
Author
Nice

Un jeune homme de 19 ans avait été admis aux urgences pour une brûlure de la main droite avec de l’eau bouillante. Il vient un mois après en consultation de ville en raison de séquelles dyschromiques. L’analyse de la main permet de noter effectivement des zones achromiques des quatrième et cinquième doigts avec persistance d’un aspect œdémateux de la main (figure 1).L’examen du reste du tégument met en évidence une xérose avec des plaques hypopigmentées qui ne paraissent pas directement en lien avec [...]