John Libbey Eurotext

Virologie

Iridovirus IIV31 : un pathogène d’isopodes terrestres remarquable Volume 21, issue 3, Mai-Juin 2017

Figures

  • Figure 1
Authors
1 Laboratoire écologie et biologie des interactions,
Équipe écologie évolution symbiose,
Université de Poitiers, UMR CNRS 7267, Bâtiment, B8, 5 rue Albert-Turpin,
TSA 51106, 86073 Poitiers cedex 9, France
2 Department of Entomology and Institute of Integrative Genome Biology,
University of California, Riverside,
California 92521, USA
3 PRC, UMR INRA 0085 and CNRS 7247,
Centre INRA Val-de-Loire,
37380 Nouzilly, France
4 Laboratoire évolution, génomes, comportement, écologie,
UMR 9191 CNRS, UMR 247 IRD, Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay,
91198 Gif-sur-Yvette, France

Les Iridoviridae sont une famille de virus à ADN bicaténaire appartenant à l’ordre des Megavirales. Leur réplication s’effectue en deux phases distinctes, une phase nucléaire correspondant à la synthèse du génome viral et une phase cytoplasmique au cours de laquelle chaque génome viral est encapsidé au sein d’une capside icosahédrique dont le diamètre est compris entre 120 et 180 nm (figure 1A). Des fibrilles d’environ 2 nm sont présentes à la surface de la capside [1]. [...]