JLE

L'Information Psychiatrique

MENU

1 re biennale Janssen-Cilag en psychiatrie Volume 83, issue 7, Septembre 2007

Figures

See all figures

Author

Une suite de manifestations importantes a rassemblé de nombreux psychiatres, du 2 au 4 février à Cannes, autour du concept de rémission dans la schizophrénie. Plusieurs temps forts animaient ces trois jours, deux symposiums scientifiques d’abord, dont nous allons rendre compte, mais aussi des ateliers, une session de posters et, surtout, une approche cinématographique de la psychose, avec des conférences et une compétition de courts-métrages réalisés d’après des scénarios écrits par des psychiatres autour de la notion de rémission. Quatre films réalisés par des professionnels devaient rester en lice et faire l’objet d’un vote final. Souhaitons que les équipes puissent voir ces courts-métrages, de grande qualité.Lors de cette première biennale, on a voulu lier le concept de rémission, sa définition méthodologique récente dans les schizophrénies, et l’intérêt de l’utilisation précoce des traitements à visée antipsychotique. Des certitudes existent quant à l’évolution des schizophrénies : la faible observance du traitement, l’aspect délétère des rechutes mais aussi, depuis plusieurs années, un changement net de l’allure évolutive, avec une meilleure maîtrise des symptômes productifs et, de ce fait, la mise en pleine lumière des aspects résiduels ou déficitaires, parfois renforcés par les effets invalidants des traitements classiques. La prise en charge du patient se porte naturellement vers sa qualité de vie, son insertion sociale et sur des possibilités d’alliance thérapeutique entre une équipe de soins, un patient, une famille et un environnement social.