JLE

Annales de Gérontologie

MENU

Morphiniques dans les douleurs non cancéreuses du sujet âgé Volume 2, special issue 1, Numéro spécial - Mars 2009

Figures

See all figures

Author
Service de médecine interne et consultation de la douleur, AP–HP, Hôtel-Dieu, Université Paris V Descartes, F-75004 Paris, France
  • Page(s) : 11-3
  • Published in: 2009

Dans le domaine des douleurs non cancéreuses du sujet âgé,il n’y a quasiment aucune étude validée.On fera donc des extrapolations à partir du sujet plus jeune. La population vieillit,les sujets âgés souffrent de douleurs chroniques,en particulier rhumatologiques et,dans ce contexte,la prescription d’antalgiques opioïdes de palier III est une question que les soignants,les familles et les patients nous posent souvent. Il y a beaucoup d’études chez les sujets jeunes adultes et peu chez le sujet âgé. Deux points méritent d’être mentionnés : - chez les sujets âgés,le risque de développer des effets secondaires est plus élevé que chez l’adulte.On estime que ce risque est 14 fois plus important chez un sujet âgé prenant 6 traitements que chez un sujet jeune prenant le même nombre de traitement ; - il faut tenir compte des risques liés à la prescription des morphiniques.