John Libbey Eurotext

Virologie

MENU

Illuminating the nanoscopic world of viruses by fluorescence super-resolution microscopy Volume 25, numéro 3, Mai-Juin 2021

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3

Tableaux

Auteurs
1 IRIM, Université de Montpellier, UMR 9004 CNRS,
1919, route de Mende,
34293 Montpellier
2 Cemipai, Université de Montpellier, UAR 3725 CNRS,
1919, route de Mende,
34293 Montpellier
* Correspondance

La révolution très récente de la microscopie optique, associée à l’optimisation de la résolution spatiale et de la vitesse d’observation, a ouvert l’accès à la visualisation d’objets nanométriques. Ainsi, l’utilisation d’une nouvelle génération de microscopes de super-résolution combinée à l’amélioration des marqueurs fluorescents pour les protéines ou les lipides, permet désormais d’étudier le cycle réplicatif des virus à l’échelle de la molécule unique dans des modèles cellulaires fixés, mais aussi vivants, avec une précision nanométrique. Après une brève description chronologique et technique de ces nouvelles approches, nous détaillerons dans cette revue quelques exemples de microscopies de super-résolution ayant permis de revisiter notre compréhension du cycle de réplication de certains virus affectant l’humain, dans l’étude des relations hôte-pathogènes à l’échelle du virus et de la molécule unique.