John Libbey Eurotext

Epileptic Disorders

The Educational Journal of the

Imagerie cérébrale. Nouveautés en épileptologie infantile : qu'en faire ? Volume 3, numéro spécial 3, Numéro spécial 2, December 2001

Auteurs
Service Hospitalier Frédéric-Joliot, CEA, 4, place du Général-Leclerc, 91400 Orsay.
  • Mots-clés : épilepsies de l'enfant, IRM, SPECT ictal, IRM fonctionnelle
  • Page(s) : 25-36
  • Année de parution : 2002

Le développement important des techniques non invasives d'imagerie cérébrale a favorisé des progrès en épileptologie infantile concernant principalement le bilan préchirurgical des épilepsies pharmacorésistantes et l'étude de leur retentissement intellectuel. L'IRM, grâce à une meilleure résolution spatiale, permet de détecter des lésions épileptogènes de plus en plus petites, chez des enfants de plus en plus jeunes. Elle en visualise de mieux en mieux la macroanatomie sulcogyrale et permet une approche génétique et syndromique des différentes malformations cérébrales épileptogènes. Le SPECT ictal, avec une méthodologie stricte incluant un EEG-vidéo simultané et une analyse multidisciplinaire des images, aide à localiser la zone épileptogène et à positionner les électrodes d'EEG intracranien. L'IRM fonctionnelle, par des épreuves d'activation sélective, localise les régions motrices et latéralise le langage avec une bonne corrélation avec le test de WADA. Le SPECT et la TEP interictales montrent les zones de dysfonctionnement qui sous-tendent les troubles neuropsychologiques et comportementaux associés aux épilepsies. Enfin l'IRM fonctionnelle peut visualiser la plasticité post-lésionnelle ou post-chirurgicale en comparant des études successives chez un même patient.