John Libbey Eurotext

Sang Thrombose Vaisseaux

MENU

Malformations veineuses intramusculaires du mollet. Résultats des traitements chirurgicaux de 57 patients Volume 32, numéro 2, Mars-Avril 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Saint Joseph Hospital, Department of vascular surgery, 189, rue Raymond Losserand, 75014 Paris, France
2 Bichat Hospital, Department of vascular surgery, 46, rue Henri Huchard, 75018 Paris, France
3 Ultrasonography Center, 7, rue Chalgrin, 75016 Paris, France
4 Saint Joseph Hospital, Department of radiology, 189, rue Raymond Losserand, 75014 Paris, France
5 Lariboisière Hospital, Department of pathology, 2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris, France
6 Lariboisière Hospital, Department of neurology, 2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris,, France
* Reprints

Les malformations veineuses intramusculaires du membre inférieur (MVIM) sont rares, mais souvent symptomatiques. Il existe peu de rapports concernant les MVIM axées sur les muscles de la loge postérieure de la jambe. Les indications thérapeutiques sont discutées en raison du risque de séquelles fonctionnelles.

Cette étude rétrospective inclut 57 patients avec une MVIM localisée dans le mollet, traités par chirurgie entre 2010 et 2015 dans une même institution.

Les symptômes dominants étaient pour 96 % la douleur, 10 % une boiterie avec équin du pied et 7 % une embolie pulmonaire. Les muscles atteints étaient dans 58 % le muscle soléaire, 35 % le gastrocnémien et 7 % les muscles profonds.

Au total, 91 % des patients ont eu une résection complète, contre 9 % avec une résection partielle de la malformation. Les procédures associées ont consisté en des transpositions tendineuses et des allongements du tendon d’Achille.

Au dernier suivi, 88 % des patients n’avaient pas de douleur résiduelle, 92 % n’avaient pas de séquelle fonctionnelle.

Traitement médical, sclérothérapie et chirurgie sont les trois alternatives thérapeutiques. Dans cette localisation du mollet, la chirurgie était plus efficace que la sclérothérapie pour l’amélioration de la douleur et de la dysfonction musculaire.