John Libbey Eurotext

Cahiers Santé Médecine Thérapeutique

MENU

La dénutrition : éléments d’intérêt pour le praticien Volume 31, numéro 1, Janvier-Février 2022

Illustrations

  • Figure 1.

Tableaux

Auteurs
1 EA 3072 Mitochondrie, stress oxydant et protection musculaire, université de Strasbourg, Strasbourg, France
2 Service de médecine interne, clinique Sainte-Anne, Strasbourg, France
3 Service de médecine interne, clinique médicale B, hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France
4 Irimas, université de Haute Alsace, Mulhouse, France
5 Explorations fonctionnelles et physiologie, hôpitaux universitaires de Strasbourg, Strasbourg, France
Tirés à part : E. Andrès

La dénutrition est une problématique fréquente en médecine. Elle concerne, de fait, tous les praticiens, que ces derniers exercent en ville, à l’hôpital, ou dans des structures médico-sociales. Au regard de ses conséquences physiopathologiques délétères pour chaque individu, elle doit être diagnostiquée et dépistée, en particulier dans certaines situations à risques (notamment en cas de carence d’apport ou d’augmentation des besoins et des pertes) et, de principe, chez le sujet âgé. Dans ce cadre, les outils à la disposition du praticien sont nombreux, incluant les données issues de l’examen clinique, les données anthropométriques (poids, indice de masse corporelle, plis cutanés), les données biologiques (dont principalement l’albumine, la transthyrétine, la retinol binding protein), et les indices composites et scores nutritionnels (dont le mini nutritional assessment, le nutritional risk index, le subjective global assessment, le nutrition risk screening 2002 et le malnutrition universal screening tool).