John Libbey Eurotext

Médecine de la Reproduction

MENU

Vue d’ensemble de la fréquence de l’infertilité en Europe : panorama d’un problème général Volume 21, numéro 3, Juillet-Août-Septembre 2019

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteur
Italian National ART Register (IARTR), National Health Institute, RomeItaly
* Tirés à part
  • Mots-clés : infertilité, Europe, techniques de reproduction assistée, taux de fertilité
  • DOI : 10.1684/mte.2019.0756
  • Page(s) : 204-8
  • Année de parution : 2019

Dans toute l’Europe, la fréquence de l’infertilité atteint presque 15 %. Ainsi, selon une étude de 2013, environ 25 millions d’Européens souffrent d’infertilité. La progression de l’âge au moment du désir d’enfant est l’un des principaux facteurs qui contribuent à l’infertilité chez les femmes et partiellement aussi chez les hommes, avec les maladies sexuellement transmissibles, les facteurs hormonaux, génétiques et environnementaux et ceux ressortissant au mode de vie. L’évolution des technologies de reproduction assistée au cours des dernières décennies a été fondamentale dans le traitement de l’infertilité. Si elles aident à la survenue d’une grossesse, elles ne peuvent pas annuler les effets de l’âge de la mère. Ainsi, les techniques de congélation des ovocytes pourraient être utiles pour retarder la maternité, mais elles n’affranchissent pas les futures mères des risques découlant des grossesses à un âge avancé. Seule une politique sociale très forte, et ciblée, associée à des campagnes d’information, est susceptible d’inverser la tendance à la baisse de fécondité, qui est une situation critique présente dans tous nos pays.