John Libbey Eurotext

Journal de Pharmacie Clinique

MENU

Etude de satisfaction de la pharmacie clinique au CHR d’Orléans Volume 39, numéro 3, Septembre 2020

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
Service de pharmacie, CHR d’Orléans, Orléans, France
* Correspondance

La pharmacie clinique est une discipline centrée sur le patient dont l’objectif est d’optimiser la prise en charge thérapeutique. Cette activité, instaurée au Centre hospitalier régional d’Orléans (CHRO) en 2009, est pratiquée dans 8 unités de soins. L’objectif de notre étude était d’évaluer le niveau de satisfaction et les attentes des prescripteurs. Matériel et méthodes. Un questionnaire de satisfaction a été adressé aux 79 prescripteurs concernés. Trois items sont abordés : la pertinence des informations transmises, l’aspect relationnel, les attentes du prescripteur vis-à-vis des interventions du pharmacien. Résultats.Le taux de réponse était de 30 %, il est plus élevé pour les assistants (62,5 %), suivi des praticiens hospitaliers (30 %) et des internes (24 %). Concernant la pertinence des informations transmises au cours de l’analyse pharmaceutique, il ressort une satisfaction globale pour l’adaptation posologique, le signalement des contre-indications, les interactions médicamenteuses et redondances pharmacologiques et la proposition d’équivalents thérapeutiques. Les points à améliorer concernent les indications à la mise en place d’un traitement médicamenteux, les modalités d’administration, les suivis thérapeutique et clinique, la prévention des effets indésirables. L’aspect relationnel est jugé satisfaisant à 96 %. Les attentes du prescripteur vis-à-vis des interventions du pharmacien concernent l’information sur le médicament (97 %), l’aide aux déclarations de pharmacovigilance (93 %), l’information aux soignants (86 %), l’éducation thérapeutique (85 %) et la conciliation médicamenteuse (81 %). Conclusion. Le questionnaire doit être simplifié pour améliorer le nombre et la qualité des réponses pour une prochaine enquête. L’activité de pharmacie clinique est perçue très positivement par nos collègues cliniciens.