John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Pourquoi et comment référer une lésion colorectale complexe ? Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, Hôpital de Hautepierre, Service d’hépato-gastroentérologie et d’assistance nutritive. Pôle des pathologies digestives, hépatiques et de la transplantation, 67098 Strasbourg Cedex
2 Clinique Sainte Barbe, Service d’hépato-gastroentérologie, 67000 Strasbourg
* Correspondance
  • Mots-clés : expert en coloscopie, lésion colorectale, coloscopie, qualité en endoscopie, polype colorectal, amélioration de la qualité, standards
  • DOI : 10.1684/hpg.2019.1802

En 2019, trop d’adénomes et de néoplasies colorectales superficielles sont encore d’emblée confiés au chirurgien, alors même que les moyens de prise en charge endoscopique des lésions complexes ne cessent de progresser. Si le recours à un endoscopiste expert est parfois nécessaire, la manière dont lui sera confiée la lésion doit remplir un certain nombre de critères afin d’assurer une prise en charge optimale de cette dernière. Ainsi, du dépistage au traitement, la standardisation des étapes de prise en charge des lésions colorectales superficielles est un gage de qualité dont chacun à son niveau doit être le garant.