John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Développement du premier index de handicap fonctionnel pour les MICI : pourquoi et comment ? Volume 18, supplément 5, Septembre 2011

Auteur
CHU de Nancy, service d’hépatogastroentérologie, allée du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France

Au cours des 20 dernières années, notre attention s’est focalisée sur la qualité de vie des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI). Le handicap fonctionnel (ou «  disability » en anglais) signifie littéralement « impossibilité à effectuer une tâche donnée ». Il s’agit d’une donnée objective contrairement à la qualité de vie qui est par définition subjective. Le fait de ne pas pouvoir marcher est un exemple de handicap fonctionnel, la perception de ce handicap fonctionnel par le patient faisant quant à elle référence à la notion de qualité de vie. Les MICI affectent le physique, le moral et la vie socioprofessionnelle des patients. Comme la polyarthrite rhumatoïde et la sclérose en plaques, il faut donc développer un instrument capable d’évaluer spécifiquement le handicap fonctionnel associé aux MICI. Cet outil est indispensable pour mener des essais cliniques testant l’impact des nouveaux traitements sur l’histoire naturelle des MICI. L’ International classification of functioning, disability and health (ICF) développée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est la seule classification internationalement reconnue. Le premier index de handicap fonctionnel pour les MICI utilisant l’ICF sera bientôt disponible.