John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Comment réséquer les polypes colorectaux de petite taille ? Article à paraître

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2
  • Figure 3
Auteurs
1 Hôpital Européen Georges Pompidou, Service d’hépato-gastroentérologie, 20 rue Leblanc, 75015 Paris
2 Université Paris Descartes, Faculté de médecine, 15 rue de l’école de médecine, 75006 Paris
* Correspondance
  • Mots-clés : petits polypes, micropolypes, polypectomie, pince à biopsie froide, pince à biopsie chaude, anse de polypectomie froide, anse de polypectomie diathermique
  • DOI : 10.1684/hpg.2019.1744

Les polypes de petite taille (< 10 mm) sont les lésions les plus fréquemment rencontrées lors d’une coloscopie de dépistage. On distingue les micropolypes ou « diminutive polyps (< 5 mm), des petits polypes ou « small polyps » (6-9 mm) dont le risque de dégénérescence dans la littérature est estimé à 0,5-2 %. Malgré l’amélioration des techniques de caractérisation endoscopique optique, les polypes de petite taille doivent faire l’objet d’une résection endoscopique. Les stratégies de « resect and discard » (résection-destruction) ou de « predict and leave behind » (diagnostic sans résection), stratégies sans analyse histologique, doivent être réservées aux centres experts présentant un degré de confiance élevé en prédiction histologique fondée sur l’analyse optique. Il existe de nombreuses techniques endoscopiques pour l’exérèse de ces polypes, dont l’efficacité est variable. On estime que les taux de résections incomplètes varient de 7 % à 10 %, et qu’elles sont responsables d’environ 10 % à 27 % des cas de cancer d’intervalle. La société européenne d’endoscopie digestive (ESGE) a établi en 2012 des recommandations pour la prise en charge des polypes de petite taille, mises à jour en 2017. L’exérèse à l’anse froide est la technique de référence pour ces lésions, car elle est associée à un taux élevé de résection complète, à une meilleure analyse histologique et à un faible taux de complication. En cas de positionnement difficile, l’utilisation de la pince à biopsie froide pourra être utilisée pour les très petits polypes (< 4 mm). L’utilisation de la pince à biopsie chaude doit être proscrite car elle a un faible taux d’ablation complète et augmente le risque de complication post-exérèse.