John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cirrhose et infections bactériennes hors infection du liquide d’ascite Première partie : mécanismes physiopathologiques et particularités cliniques Volume 24, numéro 3, Mars 2017

Illustrations

  • Figure 1
  • Figure 2

Tableaux

Auteurs
1 CHU Côte de Nacre,
service d’hépato-gastro-entérologie,
Avenue de la Côte de Nacre,
14033 Caen,
France
2 GHPSO,
service d’hépato-gastro-entérologie,
Creil, France
* Tirés à part

En raison d’une dysfonction immunitaire complexe, les infections bactériennes sont plus fréquentes chez le patient cirrhotique et sont responsables d’une mortalité 4 fois plus élevée que dans la population générale. Certains facteurs de risque d’infection bactérienne ont été clairement identifiés : la consommation excessive chronique d’alcool, le degré d’insuffisance hépatocellulaire et l’hémorragie digestive. Plus récemment, le diabète de type 2, la prise d’un inhibiteur de la pompe à protons ou encore la réplication virale en cas d’infection chronique par le virus de l’hépatite C ont aussi été évoqués. Les infections les plus fréquentes sont l’infection du liquide d’ascite, les pneumopathies, les infections urinaires, les bactériémies et les infections cutanées avec une augmentation du taux d’infections à germes multi résistants et par les levures.