John Libbey Eurotext

Hépato-Gastro & Oncologie Digestive

MENU

Cancer colorectal et grossesse Volume 20, numéro 8, Octobre 2013

Auteur
Hôpital Européen Georges Pompidou, service de d’hépato-gastroentérologie et d’oncologie digestive, 20 rue Leblanc 75015 Paris, France ; Université Paris Descartes, France

L’association d’un cancer colorectal (CCR) avec la grossesse est rare, même si son incidence à tendance à augmenter en raison de grossesses de plus en plus tardives. Elle est moins fréquente que pour d’autres maladies néoplasiques en particulier gynécologiques (sein, ovaire). Le diagnostic est souvent tardif expliquant la fréquence élevée de stades avancés. Toutefois, à stade égal en dehors de la grossesse, le pronostic est identique, soulignant l’absence d’impact négatif de la grossesse sur le cancer. La rareté de cette association fait qu’il n’existe pas de consensus sur la prise en charge des patientes. Elle dépendra du terme de la grossesse, de la volonté de poursuivre la grossesse des futurs parents et de l’urgence thérapeutique que requiert la maladie néoplasique. Une prise en charge multidisciplinaire, associant chirurgien, hépatogastroentérologues-oncologues, obstétriciens, psychologues et pédiatres, éventuellement dans un centre spécialisé, est dans cette situation, fondamentale.