John Libbey Eurotext

Epileptic Disorders

The Educational Journal of the

Conduite à tenir devant une première crise d'épilepsie Volume 3, numéro spécial 3, Numéro spécial 2, December 2001

Auteur
Service de Pédiatrie A, American Memorial Hospital, CHU, 49, rue Cognac-Jay, 51092 Reims Cedex.
  • Mots-clés : première crise d'épilepsie, imagerie cérébrale, syndrome épileptique, crise épileptique
  • Page(s) : 7-10
  • Année de parution : 2002

La prise en charge d'une première crise d'épilepsie chez un enfant n'a pas fait l'objet encore d'un consensus sur le plan médical. La fréquence de crises méconnues nécessite un interrogatoire orienté devant toute première crise. Cela permet souvent d'envisager un syndrome épileptique particulier. Celui-ci sera confirmé par la recherche de l'âge de début et le type de crise, l'état intercritique et l'électroencéphalogramme. L'indication d'une imagerie cérébrale, essentiellement une imagerie par résonnance magnétique en dehors du contexte de l'urgence, n'est pas systématique sauf en cas de première crise partielle. L'existence d'antécédents neurologiques, d'une dysmorphie, d'anomalies cutanées, d'une modification récente du comportement ou de l'efficience scolaire, d'un retard mental, d'une anomalie à l'examen neurologique, d'un foyer à l'électroencéphalogramme, d'un âge inférieur à un an permettra de poser l'indication pour une IRM devant une première crise généralisée tonico-clonique. Enfin, un traitement antiépileptique ne sera pas démarré devant une vraie première crise sauf dans certains syndromes épileptiques caractérisés par une rechute systématique des crises.