John Libbey Eurotext

Bulletin du Cancer

MENU

Le ganglion sentinelle, qu’en est-il ? Volume 91, numéro 4, Avril 2004

Auteurs
Département de chirurgie,, Département de médecine nucléaire,, Département de radiothérapie,, Département d’anatomopathologie,, Département d’oncologie médicale, Institut Paoli-Calmettes, 232 bd Sainte-Marguerite, 13006 Marseille cedex 9

Depuis l’introduction du concept du ganglion sentinelle en 1994, de nombreuses publications ont permis de préciser les modalités techniques d’identification, les risques de faux négatifs, les critères de la période d’apprentissage, puis les bénéfices de stadification et de diminution de la morbidité. Les modalités d’analyse anatomo pathologique en extemporanée puis en analyse définitive se précisent progressivement, cependant sans faire l’objet d’un consensus. Si une classification des micro métastases, des cellules isolées ou des macro métastases des ganglions sentinelles a été proposée, leur détection en immuno histochimie et leur impact pronostique restent discutés. Ces éléments sont synthétisés dans cet article.