JLE

Annales de Biologie Clinique

MENU

Intérêt de la bilirubinémie en néonatalogie : recommandations pour une utilisation coordonnée par le LBM de la biologie délocalisée et des tests rapides d’orientation diagnostique Volume 80, numéro 6, Novembre-Décembre 2022

Illustrations


  • Figure 1

  • Figure 2

  • Figure 3

  • Figure 4

  • Figure 5

  • Figure 6

  • Figure 7

  • Figure 8

  • Figure 9

Tableaux

Auteurs
1 Département de biochimie, hormonologie et suivi thérapeutique,
2 Service d’hémobiologie fœtale et périnatale, Unité fonctionnelle d’expertise en immuno-hémobiologie périnatale, Centre national de référence en hémobiologie périnatale (CNRHP), DMU de biologie et génomique médicales (BioGeM), GH AP-HP, Sorbonne Université, Site Saint-Antoine, Paris
Correspondance : A. Mailloux

En néonatalogie, la mesure précise de la bilirubinémie est essentielle pour le diagnostic et le suivi de l’ictère, en regard de seuils consensuels internationaux. Toutefois, une faible comparabilité des résultats est observée entre les laboratoires de biologie médicale (LBM) et avec les dispositifs délocalisés ou transcutanés. Cette situation est en partie due à des défauts de standardisation des méthodes, mais aussi à une coordination insuffisante entre les laboratoires et les unités de soins. L’objectif de ce travail est de progresser dans l’optimisation de la prise en charge des nouveau-nés en proposant des critères de choix et d’articulation des différentes réponses biologiques, EBM, EBMD et TROD, en fonction des besoins cliniques locaux et des moyens disponibles. Les résultats de plusieurs études ciblées sur la bilirubinémie néonatale sont présentés : raccordement au système international, harmonisation interlaboratoires, comparabilité EBMD-CNRHP d’un CO-oxymètre délocalisé en maternité, comparabilité EBMD-CNRHP d’un photomètre délocalisé en maternité, intégration d’un bilirubinomètre transcutané. Nous proposons ensuite, sur la base d’une analyse critique des différents types de dispositifs, des recommandations pour aider les LBM à améliorer la prise en charge des nouveau-nés dans leur contexte local, d’une part sur la mesure de la bilirubinémie néonatale au sein du LBM et d’autre part sur l’organisation d’une chaîne coordonnée EBM – EBMD – TROD en concertation avec les unités de soins.